Esu ma se mi o : le pouvoir de la tradition dans le candomblé brésilien

par Stefania Capone

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Jacques Galinier.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Abstract

    Le champ des cultes afro-bresiliens est analyse comme un "continuum" religieux, ou les differentes modalites constituent des realites toujours renegociees, en quete d'une reconnaissance et d'une legitimation au niveau de la societe globale. La figure mythico-rituelle d'exu, a travers les transformations multiples de son role, represente un element central dans la continuite du rituel entre candomble, umbanda et candomble "reafricanise". Le mouvement de "reafricanisation", qui est a la base du passage de l'umbanda au candomble, recherche dans une idee de "tradition-africaine-pure" la source de legitimation sur le marche religieux des nouveaux "convertis". Cette "tradition" - resultat d'une operation de bricolage culturel - est le produit de l'alliance entre les ethnologues et les inities des cultes dits "traditionnels". Les designations "savantes" des ethnologues, qui opposent un candomble "pur" aux cultes "degeneres", font plus que refleter une realite du champ religieux afrobresilien: elles reproduisent la logique interne d'un segment des cultes qui se veut hegemonique, le candomble nago. L'attention est donc portee sur les mecanismes de construction de cette "tradition", ou l'afrique, en tant que symbole de "purete", devient l'objet d'une constante redefinition dans la lutte pour l'hegemonie sur le marche religieux.

Consult en bibliothèque

La version de soutenance existe as a paper

Informations

  • Détails : 631 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 334 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-31 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.