Influence sociale et résolution de problèmes liés aux biais cognitifs

par Emmanuèle Gardair

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Ewa Drozda-Senkowska.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .


  • Résumé

    La première partie pose la question du statut des biais, elle aborde les interprétations classiques et alternatives de ces "erreurs inférentielles" et la relation entre l'utilisation d'heuristiques et le besoin des individus de réduire l'incertitude. Les liens entre biais et influence sociale, informationnelle, qui peut egalement résoudre l'incertitude des sujets sont ensuite examines. Le recours a des heuristiques dépend-il de la difficulté des problèmes, correspond-il a un fonctionnement intuitif ou résulte-t-il d'un choix délibéré? Quel est l'impact de la présentation d'une réponse divergente? Dépend-il de la nature de cette réponse, du statut d'autrui? La réponse correcte est-elle reconnue ou négligée? le traitement de cette réponse dépend-il de l'adéquation entre les connaissances dont disposent les sujets et les connaissances auxquelles fait appel le raisonnement normatif? La deuxieme partie compare les réponses des sujets a des problèmes faisant appel a des connaissances différentes (mais qui peuvent être résolus au moyen des mêmes principes de raisonnement) ainsi que leur perception de la difficulté de la tâche, de la procédure de résolution et de la réponse d'autrui. Elle explore les limites de l'influence informationnelle pour la résolution de problèmes relevant notamment de l'heuristique de la representativite (experience 1 - problèmes des "avocats et ingenieurs"-, 2 - problèmes de la "classe"-; expériences 3 - ces deux memes problèmes - et expérience 4 - probleme "thog"-). La troisieme partie (expériences 5 - problème "thog"-et 6 - tache "2-4-6"-) repose sur un autre paradigme d'influence portant sur le conflit de compétences et d'incompétences. Il ressort de ces différentes études qu'une influence informationnelle peut se manifester pour des problèmes faisant appel a des raisonnements "familiers". D'autres dynamiques d'influence peuvent donner lieu a davantage d'é laborations; notamment dans une situation de compétitions de réponses.


  • Résumé

    The first part deals with the question of the status of biases, it tackles the classical and alternative interpretation of these "inferential errors" and the relation between heuristics' use and individual need to reduce uncertainty. Then, it looks, into the links between biases and informational social influence which can also be considered as a way of reducing the uncertainty of the subjects does the reference to heuristics depend on the difficulty of the problems? What is the impact of presenting them whit a different answer? Does it depend on the nature of this answer or of the others' status? is the right answer acknowledged or neglected? Does the processing of this answer depend on the balance between the subject's knowledge in general and the knowledge involved by the theoretical reasoning? The second part compares the answers given by subjects to same problems which require different knowledge (but which can be solved thanks to the same principles of reasoning). It also compares the differences in the way they perceive the difficulty the difficulty of the task, the procedure of resolution, as well as others' answers. It explores the limits of the informational influence for the resolution of problem especially linked to the representativeness heuristics (experience 1 problem of the "lawyers and engineers"-, experience 2 - problem of the "classroom", experience 3 - these same both problems - and experience 4 - problem "thog". The third part (experience 5 - problem "thog" and experience 6 - task "2-4-6") is based on another paradigm of influence dealing with the conflict of competence and incompetence. These different studies shows that an informational influence can appear for problem requiring "familiar" reasoning. Other powerful influences can give rise to enlarged developments, especially when different answers are in competition with each other.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 353 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 156 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 1-1997-2
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.