La rentabilité des firmes de faible capitalisation boursière et l'efficience de marché : une étude de la liquidité du marché français des actions (1987-1994)

par Geneviève Nouyrigat

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Daniel Zajdenweber.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les investisseurs en titres financiers ont pour finalite la rentabilite. Cependant le fait d'obtenir une recompense financiere exige un sacrifice, le risque, qui est de ne pas voir se concretiser la rentabilite attendue. Toutes les decisions financieres s'analyseront en termes de rentabilite et de risque. L'etude de l'anomalie de rentabilite des firmes de faible capitalisation boursiere sur la place internationale, permet de constater un exces de rentabilite pour les firmes de faible capitalisation boursiere en janvier. Seyun [1993] repartit les explications de cette anomalie en deux categories, l'une compatible avec l'efficience de marche, l'autre categorie considerant l'effet janvier comme une anomalie relevant de l'inefficience de marche. A la lumiere de nombreux travaux realises l'effet janvier ne beneficie d'aucune explication tres rigoureuse, meme si l'hypothese fiscale semble la moins controversee. Or, en france, il existe un excedent de rentabilite en janvier pour les firmes de forte capitalisation boursiere. La difference de cet excedent de rentabilite selon les periodes entre la france et les usa peut provenir du comportement des investisseurs. En effet, les gestionnaires de portefeuilles ont tendance a apprecier un titre, non seulement en fonction du risque et de la rentabilite mais aussi en fonction de la liquidite, du degre d'instantaneite des transactions, de sa visibilite donc de son efficience organisationnelle en general. En d'autres termes, la liquidite et l'organisation du marche sont des facteurs determinants qui conditionnent l'efficience de marche. En effet, l'efficience de marche est amelioree par le biais de l'efficience organisationnelle: l'introduction des animateurs de marche provoque une augmentation du volume de transaction et une reduction de la fourchette des prix. Aussi, pour les firmes de faible capitalisation boursiere les decisions financieres doivent etre prises en terme de rentabilite et de risque mais aussi en terme de liquidite et d'organisation


  • Résumé

    Ilnvestors in financial securities are ultimately concerned by profotability. However, in obtaining financial rewards there is always a sacrifice, the risk of not acheiving the expected results. All financial decisions can be analysed in terms of profitability and risk. Studing the profitabily of companies with modest stock market capital in an international context shows an excess of profitability in companies with modest stock market capital in january. Seyun [1993] divides the explications of this anomaly into two categories, one concerning market efficiency and the other considering the january effet cannot be precisely explained, even though the tax loss selling hypothesis seems the least controversial. Moreover, in france, an excess profitability of companies with high stock market capital. The difference in this periodic excess in profitability between france and usa may reflect investors behaviour. Portfolio managers tend to appreciate securities not only in respect of their risk and profitability, but also in respect of their liquidity, time delay in transactions and visibility therefore general organisational efficiency. In others terms, fluidity and market organisation are determining factors which condition market efficiency. Market efficiency in improved by organisational efficiency: introducing + market makers ; provokes in encrease in the volume of transactions and reduction in the spread of prices. Also, for companies with modest stock market capital, financial decisions must be taken in terms of profitability and risk but also in terms of fluidity and market organisation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 323 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 123 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.