L'organisation de la fonction d'intermediation technologique. Le role des acteurs publics et prives

par Hélène Cunin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Rallet.

Soutenue en 1997

à Paris 9 .


  • Résumé

    Les pme sont confrontees a un probleme d'acces et d'adoption de nouvelles technologies. Dans ce contexte, de nombreuses activites emergent, remplissant une fonction d'intermediation, entre des technologies en partie disponibles et des utilisateurs potentiels. Cette these traite la question de l'organisation de la fonction d'intermediation technologique entre les multiples acteurs publics et prives. La nature particuliere des activites (informations et connaissances technologiques) explique en partie les modes particuliers d'organisation de l'offre et la presence relativement forte des acteurs publics. Toutefois nous ne nous inscrivons pas dans le courant issu de la theorie neo-classique selon lequel l'etat interviendrait dans une logique de defaillance du marche. Nous pensons que la nature des activites determine en partie les modes d'organisation a condition de s'interesser aux connaissances auxquelles font appel ces activites. Dans cette perspective, nous proposons une grille de lecture des activites d'intermediation technologique s'articulant autour des categories theoriques suivantes informations/connaissances et tacite/codifie. Toutefois, la nature des activites n'explique pas tout. Nous montrons que l'emergence de nouvelles formes d'organisation (les reseaux d'acteurs d'initiative publique), jouent un role non negligeable dans la formation de l'offre et renforcent l'intervention d'acteurs publics sur des activites pour lesquelles il existe par ailleurs une offre privee. De ce point de vue, les caracteristiques institutionnelles participent a la facon dont les acteurs s'organisent et dont les activites se classent. Ainsi, nous avons mis en evidence, pour les differentes categories d'activites d'intermediation technologique, les differentes logiques d'organisation et la nature des relations qui s'organisent entre les acteurs publics et drives au sein des differents reseaux.


  • Résumé

    Most of smes are faced with acces and adoption problems related to the integration of new technologies. In this context, new activities are emerging. These new activites provide an intermediation function between partly available technologies, and needs of potential users. The specific nature of the aford mentioned (technological informations and knowledges) induces specific organizations of supply and a significant presence of public actors. However, this thesis is not in keeping with the general pattern of the neoclassical theory according to which market failures justify the state's intervention. We argue that the nature of activities is partly a determining factor of the organization forms, provided that we take into account the different kinds of knowledges. That is why an analytical framework is proposed, based on the concepts of information/knowledge and tacit/codified. As the nature of activities is not sufficient to provide a complete explanation of the organization forms of technological intermediation activities, a "network approach" is adopted. We point out the crucial role of networks (especially those initiated by publics actors), as new organizational forms of actors and establish that these networks strengthen the position of public actors, especially for some technological intermediation activities. Consequently, the introduction of institutional characteristics enable us to explain the organization of actors and activities as far as technological intermediation is concerned. For the different kinds of technological intermediation activities, we identify the different organization forms and the various kinds of relationships between public and private actors observed in the different networks.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 364 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 312 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.