L'Industrie marocaine des entreprises d'assurances et réassurances : problèmes structurels et évolution stratégique

par Leila Skalli Zniber

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Joël Métais.

Soutenue en 1997

à Paris 9 .


  • Résumé

    Nous nous proposons dans cette thèse de déterminer quelles sont les stratégies qui doivent être menées par l'industrie marocaine des entreprises d'assurances et de réassurances, au vu de leur environnement pour se préparer à la concurrence probable et imminente des entreprises étrangères. En effet, cette industrie connait actuellement de profondes restructurations essentiellement réglementaires, qui sont propices à un rôle beaucoup plus actif des entreprises. En nous appuyant sur les préceptes théoriques de l'analyse stratégique et de l'économie industrielle, nous montrons, au vu des contraintes internes et externes qui pèsent sur cette industrie, et au vu, notamment, du rôle prépondérant que joue l'état, que deux types de stratégies doivent être menées parallèlement par les entreprises d'assurances et de reassurances. - des stratégies + relationnelles ; : celles-ci doivent permettre à l'industrie d'alléger la contrainte publique en se constituant en groupe de pression. Il s'agit de substituer la régulation assurée par l'état par un autre processus de régulation fondé sur le comportement collusif des firmes, une reconcentration de l'industrie et le développement de la réassurance. - des stratégies concurrentielles : celles-ci doivent être des stratégies de coût (au regard notamment du PNB marocain), pour les différents segments stratégiques mis en évidence, mais doivent être développées différemment par les groupes stratégiques repérés. C'est dans ce cadre que devront être prises les décisions sur la taille, les niveaux de diversification et les liens avec les principaux concurrents: banques et entreprises étrangères.

  • Titre traduit

    The moroccan industry of insurance and reinsurance : structural problems and strategic evolution


  • Résumé

    In this thesis, we propose to determine what should be the strategies that have to be adopted by the moroccan industry of insurance and reinsurance according to its environment, to face the probable and imminent competition of foreign firms. In fact, many reforms occur in this industry, mostly reglementary ones, that provide it the opportunity to be more dynamic. By using theorical precepts issued from industrial organization and strategic management, we show that, according to the internal and external constraints that weaken the industry and to the major role of the gouvernement, two types of strategy should be concurrently conducted by insurance and reinsurance companies : - the first ones, namely +relational; strategies, would allow the industry, by becoming a powerful interest group, to reduce the public constraint. In other terms, they would have the effect to substitute, to the too expensive public regulation process, another one based on the cartellisation and the concentration of the industry, and on the development of national reinsurance - the second ones are competitive strategies. They have to be cost strategies regarding to the level of the moroccan gnp for all the strategic segments of the industry, but they should be developed differently by each strategic group that has been identified. In this context, strategic decisions over size, level of diversification, and relations with major competitors (banks and foreign firms) have also to be taken into consideration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 360 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 225 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.