La fragmentation des marches financiers réflexions théoriques et preuves empiriques sur les actions françaises

par Carole Gresse

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Jacques Hamon et de Bertrand Jacquillat.

Soutenue en 1997

à Paris 9 .


  • Résumé

    Avec la cotation multiple de bon nombre de titres financiers sur plusieurs bourses, mais également avec la coexistence de plusieurs systèmes d'échange au sein d'une même bourse, on observe une fragmentation des flux d'ordres sur les marches. Avec la fragmentation, se juxtaposent deux types de concurrence : la concurrence entre les investisseurs qui cherchent a échanger aux meilleurs prix, et la concurrence entre les marchés, chacun cherchant a attirer le plus grand nombre d'investisseurs possible. En considérant deux critères de performance, la liquidité et l'efficience informationnelle, cette thèse cherche à déterminer si la fragmentation et la concurrence entre les marchés concourent à l'efficacité économique, et si une organisation des échanges est plus performante qu'une autre. D'après les recherches effectuées, si un marché dirigé par les ordres est concurrencé par des teneurs de marché en compétition dans un contexte d'asymétrie d'information, la déviation d'une partie des ordres vers ces teneurs de marché ne nuit pas a son efficience. La fragmentation nuit à la liquidité du marché d'enchères ainsi qu'à la liquidité générale du titre échangé, en accentuant les coûts d'anti sélection. Ce résultat est à moduler selon la capacité des agents non informes à se faire reconnaitre en tant que tel auprès des contrepartistes. Enfin, le résultat selon lequel la cotation d'un titre sur un nouveau marché détériore sa liquidité n'est pas forcement vérifiée si elle draine une nouvelle demande de liquidité sur le titre. Grace à des observations sur le terrain et à des comparaisons empiriques menées sur les actions françaises négociées à Paris et à Londres, la liquidité relative des trois structures d'échange ainsi mises en concurrence, le fixing, l'enchère continue et la contrepartie, est évaluée. Contrairement aux études déjà réalisées sur le sujet, on montre que le marché parisien, dirigé par les ordres, est dominant, non seulement concernant l'exécution des volumes de transaction, mais également dans le processus de découverte des prix. D'après les tests et observations réalisés, la double cotation des actions françaises n'est pas exactement un cas de fragmentation mais plutôt un cas de segmentation des échanges.

  • Titre traduit

    The fragmentation of financial markets theoretical issues and empirical evidences on french shares


  • Résumé

    Because of the quotation at multiple locations of many financial assets, the order flows on financial markets fragment. Fragmentation means there exist two types of competition : the competition between investors, willing to trade at best prices, and the competition between exchanges willing to attract the largest number of traders. Considering two criteria of performance, liquidity and informational efficiency, this thesis try to find out if fragmentation and competition between exchanges enhance economical efficiency and whether a market structure is optimal. According to our researches, if an order-driven market undergoes the competition of a quote-driven market, the divergence of order flow from the order book to the market makers does not lower efficiency. Yet, it lowers liquidity, as adverse selection costs become higher. A field study and empirical works on french shares dually quoted on the paris bourse and on the london stock exchange, compare the liquidity of the three market structures being in competition, such as the call auction, the continuous auction and the dealership market. The parisian order-driven market is shown to be superior in many ways. It is dominant for the execution of transaction volumes on french shares and appears to be the leader market in the discovery of prices for these shares. Eventually, tests and observations show that the double quotation of french shares at the london stock exchange should be considered more as a case of market segmentation than as a case of market fragmentation.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Economica à Paris

Fragmentation des marchés d'actions et concurrence entre systèmes d'échange


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 247 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 125 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D 06-38
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Economica à Paris

Informations

  • Sous le titre : Fragmentation des marchés d'actions et concurrence entre systèmes d'échange
  • Dans la collection : Collection recherche en gestion
  • Détails : 1 vol. (234 p.)
  • ISBN : 2-7178-4202-0
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 224-225
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.