La diplomatie culturelle de l'Allemagne et de la France face aux mutations de l'Europe centrale et orientale (1985 à 1994)

par Hans Brodersen

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation germaniques

Sous la direction de Jacques Le Rider.

Soutenue en 1997

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le choc de l'ouverture des pays de l'Europe centrale et orientale aux influences culturelles de l'Occident permet-il de mieux comprendre la nature profonde de la diplomatie culturelle de l'Allemagne et de la France ? La diplomatie culturelle modifie-t-elle son cadre doctrinal sous l'effet de cette ouverture ? Pour répondre à ces questions, nous avons tout d'abord tenté de dresser le bilan de l'évolution doctrinale, de la fin du XIXe siècle jusqu'aux années 1980. Pour la période entre 1985 et 1994, l'analyse du discours sur la politique culturelle extérieure et l'observation de l'organisation et du financement devait permettre de saisir les principales réorientations stratégiques. Nous nous sommes alors tournés vers le terrain pour étudier l'application des stratégies d'expansion culturelle en Pologne. Il apparaît, à l'issue de cette étude, que les diplomaties culturelles de l'Allemagne et de la France restent très marquées par le "paradigme de l'expansion" hérité de l'histoire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (744 f.)
  • Notes : Publication non autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 520-531

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1593/1,2,3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.