L'aryanisation des grandes entreprises juives sous l'Occupation : contraintes, enjeux, pouvoirs

par Philippe Verheyde

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Margairaz.

Soutenue en 1997

à Paris 8 .


  • Résumé

    C'est dans le cadre de la politique anti-juive qui debute en france a la suite de la defaite et de l'occupation qu'intervient l'aryanisation economique (1940-1945). Celle-ci, impulsee a l'origine par les allemands, est entierement realisee par l'etat francais qui cree pour l'occasion une veritable administration chargee de s'en occuper : le commissariat general aux questions juives. L'objectif clairement defini et proclame consiste a interdire aux juifs la possession d'une entreprise ou d'une partie de son capital, c'est-a-dire a eliminer totalement les juifs de la vie economique. Pour y parvenir, on epure les conseils d'administration de leurs membres juifs, on transfere les firmes ou les actions entre des mains aryennes ou, plus simplement, on liquide les boutiques. Par la taille, les fonds dont elles disposent, la place qu'elles occupent sur le marche et leur notoriete, les grandes entreprises sont le lieu de convergence ideal de multiples interets qui parfois se completent, parfois s'opposent. Que ceux-ci soient allemands ou francais, qu'ils soient issus du meme secteur d'activite ou a l'inverse exterieurs a la branche, enfin qu'ils entendent beneficier des avantages que procure l'aryanisation ou au contraire defendre au mieux les interets des proprietaires juifs, la dejudaisation de l'economie favorise et developpe des attitudes differenciees. Soustraire les entreprises juives des tentatives allemandes d'ingerence dans le capital est la politique poursuivie avec succes par les fonctionnaires des finances. En revanche, aucune opposition ni entrave au processus d'aryanisation n'apparait lorsque le repreneur est francais. C'est au contraire les services de la production industrielle qui utilisent les lois anti-juives pour concentrer a moindre cout tel ou tel secteur d'activite juge non rentable. En ce domaine, par son action appliquee vichy a bien merite de l'antisemitisme.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Perrin à Paris

Les mauvais comptes de Vichy : l'aryanisation des entreprises juives


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (531, 173 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 518-521. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut d'histoire économique et sociale. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 970
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Y 981/1,2,3 TH
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Perrin à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les mauvais comptes de Vichy : l'aryanisation des entreprises juives
  • Dans la collection : Terre d'histoire
  • Détails : 1 vol. (564 p.)
  • Notes : Texte remanié de la thèse soutenue sous le titre : "Aryanisation des grandes entreprises juives sous l'occupation : contraintes, enjeux, pouvoirs".
  • ISBN : 2-262-01524-4
  • Annexes : Bibluiogr. p. [533]-544. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.