L'émergence d'un "féminisme territorial" en milieu rural : les pratiques de nouveaux groupes de femmes en Europe et au Canada francophone

par Marie-Lise Semblat-Frere

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Claude Boyer.

Soutenue en 1997

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le developpement est en crise, dans ses pratiques, dans ses modeles. Cette crise est indissociable de celle de la modernite. Dans ce contexte, de fortes contradictions sont a l'oeuvre ; d'ordre spatial, elles opposent retour au territoire et phenomene de mondialisation. Deterritorialisations et reterritorialisations (souvent violentes et defensives) sont deux facettes d'une meme realite. De nouveaux groupes de femmes, de creation recente, se sont constitues en milieu rural europeen (grece, irlande et france) et au canada francophone (quebec, nouveau-brunswick). Les femmes, doublement menacees par les strategies territoriales, sont paradoxalement, au travers de leurs experiences collectives, a l'avant-garde du changement. Leurs pratiques expriment l'emergence d'un + feminisme territorial ;. Ces pratiques qui generent le changement social seront nommees " primordiales ". En depit de la diversite des contextes, elles presentent des constantes essentielles : une pedagogie de l'action, l'expression d'une double identite (celle des femmes et celle des territoires), une vision du monde differente de celle de la modernite, relativement a l'espace, au temps et aux relations. Elles croisent les pratiques du developpement local. Les groupes operent une mise en mobilite des femmes qui passent de l'espace clos des maisons a l'espace public. Conquerir, produire et etablir d'autres relations au temps, a l'espace et aux autres, tels sont les objectifs des groupes. Ils temoignent de l'organisation des femmes rurales en groupe social exprimant conscience et strategie. Ils concilient des antinomies et se trouvent a l'articulation de la tradition patrimoniale et de la modernite innovante, du local et de l'international. Ils renouvellent et contextualisent le feminisme. Le + feminisme territorial ; est riche de ces pratiques primordiales, il rend compte du rapport dialogique complexe entre les territoires et les femmes organisees en groupes. Il est l'expression des croisements du social, du spatial et du genre.

  • Titre traduit

    Emergence of "territorial feminism" in rural areas. Practices for new women's groups in europe and french speaking canada


  • Résumé

    Development is going through a crisis affecting its practices and models. This crisis cannot be dissociated from modernity. In this context, heavy contradictions are at work. In terms of space, the opposition lies between going back to territories and a phenomenon of globalisation. Exodus from and reinvesting in territory. Deterritorialisations and reterritorialisations (ofter violent and defensive) are aspects of a same reality. New groups of women, recently created, have been constituted in european rural areas (greece, ireland and france), and french speaking canada (quebec, new-brunswick). Women, doubly threatened by territorial strategies are, paradoxically, through their collective experiences, at the head of the changes. Their practices express the emergence of a "territorial feminism". These practices that generate a social charge will be called " primordial ". In spite of the diversity of contexts, they present fundamental constants : a pedagogy of the action, the expression of a double identity (identity of women and of territories), a vision of the world differing from the vision of modernity, in terms of space, time and relationships. These practices intertwine with the local development practices. Trough these groups women are set in motion, they go from the space of a closed house to a public space. The aim of these groups is to conquer, produce, and establish other relationships with time, space and other people. They attest to the organisation of rural women in social groups expressing conscience and strategy. They conciliate antinomies and are located right in the following articulation : the family tradition and innovating modernity, the local and the international. They remoded and contextualise feminism. The " territorial feminism ", is rich in these primordial practices, it shows the complex + dialogic ; relation between territories and women organised in groups. It expresses the crossing of the social, the spatial and the gender.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (485 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 449-485

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. UFR des lettres et sciences humaines. Pôle documentaire sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GEO/400106
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C 888 TH

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997PA081264
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.