Effet protecteur du facteur plaquettaire 4 (pf4) en comparaison avec un myeloprotecteur, le tetrapeptide acsdkp, sur l'hematopoiese de souris traitees par la chimiotherapie

par SALLOUHA AIDOUDI

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Zhong Chao Han.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le pf4 est une proteine synthetisee par la lignee megacaryocytes/plaquettes dont l'activite inhibitrice a ete recemment montree sur la lignee megacaryocytaire humaine et murine. Il a ete montre que l'effet du pf4 est predominant sur la lignee megacaryocytaire, mais a plus forte doses, il inhibe aussi la proliferation des autres lignees hematopoietiques. Le but de ce travail a consiste a etudier l'effet du pf4, en comparaison avec un inhibiteur et myeloprotecteur connu de l'hematopoiese l'acsdkp, sur l'hematopoiese des souris traitees avec deux chimiotherapies : le 5-fu ou ara-c. Les resultats obtenus dans cette etude ont montre que le pretraitement des souris avec le pf4 ou l'acsdkp chez les souris traitees par la chimiotherapie entraine une augmentation significative du nombre des cellules souches hpp-cfc des progeniteurs medullaires (cfu-gm, cfu-mk) et des mk matures. Ces resultats indiquent que le pf4 et l'acsdkp agissent aussi bien sur les cellules souches hpp-cfc que sur les progeniteurs hematopoietiques augmentant leur nombre, ce qui traduit une meilleure recuperation et donc une protection. La suite de ce travail a consiste a essayer de caracteriser le domaine responsable de l'activite inhibitrice/protectrice du pf4. Les resultats obtenus in vitro et in vivo chez la souris normale ont montre que les peptides correspondant aux regions 1-24 et 13-24 c-terminale du pf4 native (c1-24, c13-24, c13-24de) mais pas c1-13 ont une activite inhibitrice similaire au pf4 natif sur la formation des colonies cfu-mk et le nombre des mk isoles. De facon interessante, le pretraitement des souris avec le c13-24 de chez les souris traitees avec le 5-fu provoque, comme le pf4 natif, une augmentation significative des cellules souches hpp-cfc, des progeniteurs (cfu-gm et cfu-mk) ainsi que des mk matures. Ces resultats suggerent fortement que la region 13-24 c-terminale du pf4 est impliquee dans son activite inhibitrice/protectrice.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 260 p.
  • Annexes : 308 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (1997) 354
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.