Role des particules defectives generees par un arn episse du virus de l'hepatite b dans la persistance virale et la resistance a l'interferon

par Olivier Rosmorduc

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Christian Bréchot.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des arn episses du virus de l'hepatite b (vhb) ont ete identifies dans des lignees cellulaires transfectees par l'adn du vhb, et dans des foies de malades avec hepatocarcinome. En utilisant la pcr, nous avons montre l'existence de l'arn de 2,2 kb avec simple epissage dans le foie de malades atteints d'hepatite chronique (hc). En outre, un adn du vhb complementaire de l'arn episse a ete detecte dans des capsides virales extraites du foie de ces malades, demontrant l'existence d'une encapsidation et d'une transcription inverse de ces arn episses, conduisant a la secretion, in vivo, de particules defectives circulantes (designees par adn du dvhb). Nous avons ensuite montre par pcr que les adn du dvhb sont constamment mis en evidence dans le serum de patients atteints d'hc. Ils sont aussi detectes en quantite plus importante (environ 50 fois) dans le serum de patients atteints d'hepatites aigues (ha) evoluant vers une hepatite chronique, par rapport a celui de patients ayant gueri de leur ha, suggerant une association etroite entre la presence de l'adn du dvhb et l'evolution chronique de l'infection b. D'autre part, l'expression in vitro de l'adn du dvhb induit une accumulation cytoplasmique majeure de la proteine de capside (hbc). Nous avons enfin demontre que cette accumulation de la proteine hbc inhibe, in vitro, l'effet antiviral de l'interferon, via une diminution d'expression de la proteine mxa et par un mecanisme probablement transcriptionnel. Ces resultats suggerent que ces arn episses, par la genese de particules defectives et/ou la modulation d'expression de certaines proteines cellulaires, pourraient jouer un role dans la biologie du vhb et/ou affecter le metabolisme ou les mecanismes de defense des cellules infectees, et ainsi jouer un role dans la persistance virale b.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 p.
  • Annexes : 387 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.