Immortalisation de chondrocytes articulaires de lapin par l'antigene grand t de sv40 place sous le controle des sequences regulatrices du gene du collagene de type ii

par NATHALIE STEIMBERG

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Monique Adolphe.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le chondrocyte, unique type cellulaire du cartilage, est responsable de la synthese de la matrice cartilagineuse, essentiellement composee de collagene de type ii et d'agregats d'agrecanne. Au cours de la culture, l'expression de ces fonctions differenciees est rapidement perdue. Plusieurs equipes se sont donc interessees a l'immortalisation de chondrocytes afin d'etablir des lignees immortalisees et differenciees. L'expression du phenotype differencie des lignees obtenues est tres variable, particulierement pour le collagene de type ii, l'un des marqueurs principaux de la differenciation du chondrocyte,. Au cours de ce travail, nous avons montre que contrairement a l'expression de l'oncogene src, l'expression de l'antigene t de sv40 ou de l'oncogene c-myc n'etait pas incompatible avec l'activite des sequences regulatrices du collagene de type ii. Dans un deuxieme temps, une nouvelle strategie d'immortalisation a ete elaboree, qui repose sur l'utilisation d'un vecteur dont l'expression devrait etre ciblee dans des chondrocytes differencies. Pour cela, nous avons construit un plasmide dans lequel l'antigene t de sv40 a ete place sous le controle des sequences regulatrices du gene du collagene de type ii de rat. La transfection de chondrocytes articulaires de lapin avec ce vecteur a permis d'isoler plusieurs clones de chondrocytes immortalises, exprimant tous l'antigene t de sv40, et dont l'expression du collagene de type ii est restreinte a une faible proportion de cellules. Ces chondrocytes immortalises et des chondrocytes normaux dedifferencies par subcultures successives, ont ete cultives en 3 d. La culture en billes d'alginate ne permettant pas de restaurer totalement l'expression du phenotype differencie dans les chondrocytes immortalises, un modele de culture en agregats a ete developpe. Ce mode de culture permet de restaurer l'expression du phenotype differencie dans des chondrocytes normaux dedifferencies par subculture. Pour les chondrocytes immortalises, la culture en agregats semble favoriser l'expression du collagene de type ii, qui reste cependant minoritaire. De plus, l'expression des proteoglycannes specifiques est induite, mais est reduite comparee a celle observee dans les agregats de chondrocytes normaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 P.
  • Annexes : 451 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.