Analyse de deux genes du groupe polycomb de la drosophile : polyhomeotic et multi sex combs

par OLIVIER SAGET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pedro Santamaria.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez drosophila melanogaster, les genes du groupe polycomb (pc-g) maintiennent l'identite cellulaire au cours du developpement, en reprimant l'expression des genes homeotiques dans les regions ou elle n'a pas ete initiee. Cette regulation des genes homeotiques par les produits pc-g est conservee chez les mammiferes d'ou l'importance d'analyser les fonctions et l'evolution des genes du pc-g. Durant mon travail de these, j'ai etudie deux genes du pc-g de drosophile : polyhomeotic (ph) et multi sex combs (mxc). De nouvelles fonctions peuvent venir de duplications de genes, suivies de divergences. Le locus ph est duplique et mon analyse de mutants ph codant des proteines chimeriques a montre l'equivalence fonctionnelle de ces deux unites. J'ai ensuite sequence le locus ph de drosophila pseudoobscura, une espece distante d'environ 25 millions d'annees de drosophila melanogaster. Ce locus ph comprend aussi deux unites tres similaires dans les parties codantes et promotrices, indiquant une evolution concertee des unites ph dans les deux especes. Un modele de conservation entre genes paralogues de ph par pression de selection et phenomenes de conversion est alors propose. La mutation des genes du pc-g de mammiferes peut induire la tumorigenese. Par contre, mxc est le seul gene du pc-g de drosophile decrit comme un suppresseur de tumeurs. J'ai mis en evidence que mxc est necessaire pour la proliferation des cellules germinales, et pour le developpement embryonnaire et larvaire. En absence de produit mxc, les cellules supportent quelques divisions puis meurent. Ainsi, le gene mxc est requis a des fonctions vitales. De plus, comme les autres genes du pc-g, mxc regule l'expression des genes homeotiques, tel que ubx. Plus specifique, mxc regule le gene dfd et la formation de la tete. L'ensemble des resultats suggere que le gene mxc fournit un lien entre identite, proliferation et viabilite des cellules au cours du developpement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 293 P.
  • Annexes : 351 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.