Recepteurs a l'antigene des lymphocytes t : de la membrane aux compartiments intracellulaires au cours de l'activation

par FLORENCE NIEDERGANG

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ANDRES ALCOVER et de Alice Dautry-Varsat.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les lymphocytes t auxiliaires occupent une place primordiale au sein du systeme immunitaire, car ils participent au declenchement et a l'orchestration de reponses immunes. Le contact avec un antigene et sa reconnaissance specifique par le recepteur a l'antigene (recepteur t) conduit a l'activation des lymphocytes t. Pour de nombreux recepteurs, l'activation necessite le regroupement des recepteurs a la surface des cellules et s'accompagne d'une modulation negative (disparition des recepteurs de la surface). Celle-ci contribue de facon majeure a la regulation de l'activation et a la desensibilisation des cellules. Nous avons suivi les recepteurs t au cours de l'activation des lymphocytes t humains, en portant notre attention particulierement sur ces deux aspects, le regroupement et la modulation negative des recepteurs. Nous avons montre que la stimulation des recepteurs t par des antigenes peptidiques ou des superantigenes bacteriens entraine des interactions entre les recepteurs t, independamment d'un pontage induit par les ligands. Ces interactions contribuent sans doute a l'activation des lymphocytes t, car elles augmentent le nombre des recepteurs t actives, associes a des molecules de signalisation, telles que la tyrosine kinase zap-70. Nous avons aussi montre que la modulation negative des recepteurs t induite par des superantigenes bacteriens etait due a une augmentation de leur endocytose et de leur degradation. Nous avons en outre etabli que, selon les stimulus utilises, les mecanismes impliques sont differents, ainsi que les devenirs intracellulaires des recepteurs t. En conclusion, il apparait qu'un regroupement des recepteurs t, qui a lieu sans pontage par les ligands, contribue a l'activation des lymphocytes t. Il est suivi de l'endocytose et de la degradation des recepteurs, qui pourraient reguler l'activation, et contribuer a la desensibilisation des lymphocytes t.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 P.
  • Annexes : 650 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.