Activites autocrine et paracrine du granulocyte-macrophage colony-stimulating factor dans les cellules osteoblastiques humaines ; regulation par les proteoglycannes

par Dominique Modrowski

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PIERRE MARIE.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail a pour but de mieux connaitre les mecanismes qui participent a la regulation locale de la formation osseuse par certaines cytokines produites par les cellules osteoblastiques dans l'os adulte. Pour cela, nous avons utilise des cellules osteoblastiques humaines obtenues a partir de travees osseuses prelevees chez des adultes ne presentant pas de maladie metabolique osseuse (cellules hob) ou des cellules hob immortalisees. Nous avons examine l'activite mitogene des interleukines-1 et -6 (il-1, il-6), du tumor necrosis factor (tnf) et des prostaglandines e2 endogenes dans les cellules hob. Nos resultats montrent que l'il-1 et le tnf ont une activite mitogene autocrine dans ces cellules (cytokine, 7 : 720-726, 1995). L'activite mitogene du gm-csf endogene a egalement ete mis en evidence dans les cellules hob, soit en neutralisant son activite par un anticorps, soit en inhibant son expression par des oligonucleotides antisens (journal of cellular physiology, 170 : 35-46, 1997). Puis nous avons montre que le gm-csf interagit avec des glycosaminoglycannes (gags) presentes a la surface des cellules osteoblastiques humaines et dans la matrice extracellulaire produite par ces cellules. De plus, l'activite mitogene du gm-csf ainsi que l'activation de son recepteur sont dependantes de la presence de gags sulfatees (article resoumis dans journal of cellular physiology apres revision). Finalement, nous avons montre que les cellules osteoblastiques humaines expriment des proteoglycannes telles que le syndecan-2 et -4 qui interagissent avec le gm-csf et/ou modulent son activite mitogenique. En conclusion, nos resultats mettent en evidence l'activite mitogene autocrine potentielle de l'il-1 et du tnf ainsi que le role important du gm-csf endogene dans la proliferation des cellules osteoblastiques humaines de l'os adulte. De plus, nous montrons que les syndecans-2 et -4 ont une fonction essentielle dans le controle de la proliferation de ces cellules.

  • Titre traduit

    Autocrine and paracrine activities of gm-csf in human osteoblastic cells ; regulation by proteoglycans


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 P.
  • Annexes : 198 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.