Effets des interactions proteine-proteine sur les parametres cinetiques de la phosphoribulokinase inseree au sein d'un complexe bi-enzymatique chez chlamydomonas reinhardtii

par SANDRINE LEBRETON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JACQUES RICARD.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons purifie un complexe bi-enzymatique chez une algue verte unicellulaire, chlamydomonas reinhardtii. Cet edifice supra-moleculaire, de masse moleculaire egale a 460 kda, est constitue de deux dimeres de phosphoribulokinase et de deux tetrameres de glyceraldehyde-3-phosphate deshydrogenase (glyceraldehyde-3-phosphate deshydrogenase), deux enzymes non consecutives du cycle de benson-calvin. La phosphoribulokinase, inseree dans ce complexe bi-enzymatique, presente une activite non negligeable a l'etat oxyde (3,25 s##1/site), contrairement a la meme forme isolee stable (0,06 s##1/site). La dilution de cet edifice supra-moleculaire entraine sa depolymerisation et permet de liberer une forme metastable de la phosphoribulokinase, dont l'activite catalytique est considerablement augmentee (56 s##1/site). Cette forme tend lentement a perdre son activite au cours du temps. La glyceraldehyde-3-phosphate deshydrogenase impose a la phosphoribulokinase une conformation qui lui confere une activite a l'etat oxyde. Ce transfert d'information entre deux proteines se traduit par des energies de stabilisation qui augmentent l'efficacite catalytique de la phosphoribulokinase. Apres la dissociation du complexe, il demeure un effet d'empreinte de la glyceraldehyde-3-phosphate deshydrogenase sur la phosphoribulokinase qui, de nouveau, permet d'accroitre son efficacite catalytique. Le transfert d'information et l'effet d'empreinte, bien que modifies, persistent lors de la reduction des deux enzymes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 264 P.
  • Annexes : 255 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.