Proprietes des galaxies a grand decalage spectral responsables des raies d'absorption mg ii dans le spectre des quasars

par Patrick Guillemin

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jacqueline Bergeron.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude de la formation et de l'evolution des galaxies est un sujet en pleine evolution pour lequel il faut observer les proprietes des galaxies lointaines. Dans ce travail, nous avons selectionne des galaxies dans le champs de quasars lointains dont les spectres subissent une absorption mg ii due au passage de la ligne de visee a travers un halo de galaxie. Il a ete demontre, au moins a (z#g) = 0. 45, que les galaxies selectionnees de cette maniere etaient des galaxies normales de champ. Cette methode, outre la selection d'un echantillon homogene de galaxies lointaines, permet egalement de faire le lien entre le contenu gazeux des galaxies leurs autres proprietes. Dans ce travail, nous avons observe des galaxies absorbantes a un grand decalage spectral (0. 7 > z#g > 1. 2) dans le but de i) verifier que les proprietes des galaxies absorbantes a faible decalage spectral etaient toujours valides ; ii) comparer ces proprietes avec d'autres echantillons ; iii) etudier l'evolution des galaxies entre 0. 1 < z#g < 1. 2. En particulier, les galaxies de notre echantillon sont tres lumineuses (l > 0. 5l#*) et avec une grande w#r(o ii3727a) ce qui est une indication d'une activite de formation d'etoiles elevee ; ces resultats sont compatibles avec les resultats du cfrs. Nous avons egalement tente de caracteriser l'historique de la formation d'etoiles des galaxies en ajustant des modeles de synthese de population d'etoiles. Les ajustements montrent que deux populations galaxies semblent exister : une population rouge qui aurait evolue passivement depuis une epoque tres reculee jusqu'a z#g = 0. 4 et une population bleue dont le dernier sursaut de formation d'etoile est encore recent. Ces resultats sont egalement en accord avec les observations du cfrs. Enfin une tentative est donnee d'evaluer l'abondance de la composante stellaire et nous obtenons une abondance de 0. 3 o/h 0. 5 proche de celle mesuree pour la composante gazeuse dans les halos avec le hst.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 P.
  • Annexes : 74 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 4.6048
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.