Classification spectrale et fonction de luminosite des galaxies lointaines

par Gaspar Galaz

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Valérie de Lapparent.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans cette these, une nouvelle approche de classification spectrale est utilisee pour etudier les proprietes spectrales systematiques et non systematiques d'un catalogue spectro-photometrique des galaxies lointaines (sondage eso-sculpteur, ess). La classification spectrale est utilisee pour construire la fonction de luminosite (fl) des galaxies de champ au moyen des corrections k. La methode de classification spectrale est basee sur l'analyse en composantes principales (pca), qui est appliquee pour la premiere fois a un catalogue de galaxies de champ jusqu'a un decalage vers le rouge de z 0. 5. 347 spectres calibres en flux ont ete utilises. Des tests avec des galaxies de l'univers local de types morphologiques connus, indiquent qu'une forte correlation existe entre le type morphologique et le type spectral. Cette correlation est utilisee pour en deduire la fraction de types morphologiques dans le sondage ess. Plusieurs proprietes du sondage spectroscopique sont analysees tout en considerant les fractions de types spectraux trouvees. La pca montre des avantages par rapport aux autres techniques de classification : (a) elle est objective et reproductible, puisque ses resultats ne dependent pas de la personne qui analyse les spectres ni du choix des spectres de comparaison ; (b) un nombre reduit de parametres continus permettent de visualiser dans un plan de classification les galaxies de different type spectraux et de distinguer les galaxies qui ont des proprietes spectrales systematiques de celles qui ont des proprietes spectrales particulieres (comme des raies en emission fortes) ; (c) a partir de cet ensemble reduit de parametres il est possible de reconstruire les spectres originaux avec un meilleur rapport signal-sur-bruit. Le schema de classification spectral, utilise conjointement avec des modeles de synthese de population stellaire, permet de determiner les corrections k pour les galaxies, et d'en deduire la fl du catalogue spectroscopique. Deux methodes insensibles aux inhomogeneites presentes dans la distribution de galaxies sont utilisees pour construire la fl. Differentes caracteristiques de la fl sont analysees et comparees aux autres sondages, notamment des signatures possibles d'evolution des galaxies et l'existence d'effets de selection.

  • Titre traduit

    Spectral classification and luminosity function of distant galaxies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 231 P.
  • Annexes : 187 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TGalaz
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.