Regulation de la differenciation osteogenique des cellules stromales medullaires humaines par les hormones (vitamine d, dexamethasone) et facteurs de croissance (tgf-2 et bmp-2)

par OLIVIA FROMIGUE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PIERRE MARIE.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La perte osseuse au cours du vieillissement est due a un desequilibre entre les activites de resorption et de formation osseuse. Cette derniere resulte de la baisse de proliferation des preosteoblastes et de la fonction des osteoblastes. La differenciation des osteoprogeniteurs est regulee par de nombreux facteurs qu'il est necessaire de connaitre afin de pouvoir stimuler la formation osseuse. Nous avons etabli un modele de culture de cellules stromales medullaires humaines (hbms). Apres un traitement bref par la dexamethasone, qui augmente le nombre de cellules adherantes, les cellules expriment un phenotype osteoblastique peu differencie alp#+, col i#+, oc#-, op#-. Nos etudes ont revele que la dexamethasone favorise l'engagement des cellules hbms dans la voie osteoblastique et que la proliferation est controlee par un agent mitogene (tgf). La maturation des cellules est modulee de facon distincte par le tgf, la dexamethasone, la 1,25-dihydroxyvitamine d ou la bmp-2. La mineralisation de la matrice est controlee par la 1,25-dihydroxyvitamine d et la bmp-2. Nous avons egalement mis en evidence des interactions entre ces facteurs, conduisant a une attenuation ou une amplification de leurs actions respectives. Nous avons ensuite etabli une nouvelle lignee cellulaire immortalisee presentant un phenotype preosteoblastique. L'immortalisation par l'antigene t du sv-40 provoque une proliferation accrue sans bloquer le potentiel de differenciation qui est inductible par la dexamethasone, la 1,25-dihydroxyvitamine d ou la bmp-2 tout comme les cellules adultes normales hbms. Ce travail montre que la differenciation des cellules stromales medullaires humaines est induite, de facon distincte, par des hormones telles que la dexamethasone ou la 1,25-dihydroxyvitamine d et des facteurs locaux tels que le tgf et la bmp-2. Ces donnees montrent que l'on peut amplifier la population stromale osteoblastique afin d'augmenter la formation osseuse au cours du vieillissement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter library

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Details : 208 P.
  • Annexes : 352 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.