Adenosine 3'-5'- monophosphate cyclique et secretion d'insuline par les cellules pancreatiques etude dans deux modeles de diabete non insulinodependant chez le rat

par NATHALIE DACHICOURT

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Bernard Portha.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez les mammiferes, l'insuline secretee par les cellules pancreatiques des ilots de langerhans, est au centre des regulations qui assurent l'homeostasie glucidique. Un deficit de sa secretion et/ou un defaut de son efficacite biologique conduit a des troubles metaboliques comme les diabetes. Parmi les seconds messagers impliques dans la signalisation intracellulaire de la secretion d'insuline, l'amp cyclique (ampc) semble jouer un role important. Des alterations du fonctionnement de l'adenylate cyclase, enzyme responsable de la formation d'ampc a partir d'atp, pourraient entrainer des perturbations de la reponse insulinosecretoire au glucose. C'est dans ce domaine que se situe notre travail. Deux modeles de diabete non insulinodependant obtenus chez le rat wistar ont ete utilises : le rat rendu diabetique apres injection de streptozotocine (rat n0-stz) et le rat gk, genetiquement diabetique. Nos resultats indiquent qu'il existe un trouble fonctionnel des ilots de langerhans, commun aux rats n0-stz et gk, qui se traduit par un defaut d'accumulation d'ampc associe a l'absence quasi-complete de l'insulinosecretion en reponse au glucose. Une anomalie intrinseque aux cellules residuelles, independante de la diminution du nombre de cellules en serait a l'origine. Dans les ilots de rats n0-stz, bien que le taux basal d'ampc soit anormalement bas, l'adenylate cyclase et la phosphodiesterase semblent fonctionner normalement en reponse a un stimulus. Dans les ilots de rats gk, l'existence d'une hyperactivite et/ou une quantite accrue de l'adenylate cyclase serait mise en cause. La phosphodiesterase repond normalement. Des agents elevant artificiellement la concentration intracellulaire en ampc permettent de restaurer la riposte insulinosecretoire au glucose dans les deux modeles animaux de diabete. Enfin, l'administration aigue de glucagon-like peptide-1 (7-36) amide chez le rat n0-stz permet d'ameliorer la tolerance au glucose et l'index insulinogenique.

  • Titre traduit

    Cyclic adenosine 3'-5'- monophosphate and insulin release by pancreatic cells. Study using two rat models of non-insulin dependent diabetes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 P.
  • Annexes : 309 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Cité - BU des Grands Moulins (Paris). Direction générale déléguée aux bibliothèques et musées. Bibliothèque universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS (1997) 197

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997PA077197
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.