Etude du role des proteines g heterotrimeriques dans la regulation des signaux de differenciation et de proliferation des recepteurs de cytokines hematopoietiques exemple de la proteine gi2 et du recepteur du csf-1

par ISABELLE CORRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de SYLVIE HERMOUET.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les proteines g heterotrimeriques, couplees aux recepteurs de surface a sept domaines transmembranaires, sont impliquees dans la transduction de signal et interviennent dans la neurotransmission, la photo- et chimioreception. Leur role dans la proliferation cellulaire, bien que maintenant etabli, reste encore mal decrit. Nous nous sommes interesses au role de la proteine g#i#2 dans la transduction de signal du csf-1 (colony stimulating factor-1), cytokine hematopoietique dont le recepteur possede une activite tyrosine-kinase intrinseque et avons montre que les proteines g#i#2 sont capables de moduler les signaux de proliferation induits par le csf-1 dans les macrophages, en regulant l'activation des tyrosine-kinases intracellulaires src. L'interleukine 8, chimiokine dont les recepteurs sont couples a g#i#2, est un agoniste physiologique de g#i#2 dans les cellules hematopoietiques puisqu'elle agit en synergie avec le csf-1 sur la proliferation et la differenciation de la lignee monocytaire/macrophagique et stimule la proliferation des progeniteurs hematopoietiques cd34+, par une voie de regulation autocrine ou paracrine. Enfin, une etude systematique de l'expression proteique des differentes sous-unites des proteines g dans les cellules hematopoietiques normales immatures et matures a permis de mettre en evidence l'expression differentielle de deux proteines g, g#1#2 et g#1#6, au cours de la differenciation myeloide et erythroide.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 P.
  • Annexes : 283 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.