Role du contenu intraluminal sur l'activite motrice et le transit au niveau de l'ileon terminal et du colon chez l'homme

par Marc Lémann

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Raymond Jian.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre objectif etait de developper des methodes permettant d'enregistrer chez l'homme, in vivo, la motricite de l'intestin grele terminal et du colon, afin d'etudier le role du contenu intraluminal. Nous avons mis au point differentes techniques, utilisant des sondes a catheters multiples, introduites par voie haute, permettant d'acceder a l'ileon terminal et a tous les segments coliques sans preparation prealable du colon. Ces sondes ont parla suite ete adaptees a la technique du barostat electronique, en placant un ballonet a leur extremite, afin d'etudier les variations du tonus dans l'ileon et le colon. En injectant deux isotopes en differents points du colon, nous avons confirme l'importance de la prise alimentaire dans le declenchement des mouvements propulsifs partant du colon droit, mais aussi montre l'existence de mouvements retrogrades partant du colon gauche, permettant de freiner la progression du contenu colique et favorisant son brassage dans le colon transverse. Nous avons utilise la technique des catheters perfuses pour etudier l'activite contractile du colon non prepare. Nous avons montre que les contractions de forte amplitude (hapc) etaient moins frequentes que lorsque le colon avait ete prealablement vide de son contenu par une preparation avec le polyethylene glycol. Nous avons egalement montre que l'administration dans la lumiere colique d'enprostil, analogue des prostaglandines e#2, augmentait de facon tres significative et de facon dose-dependante, le nombre des hapc. Nous avons utilise la technique du barostat pour montrer que la prise alimentaire entrainait une contraction tonique dans les parties droite et gauche du colon, et montre que le gradient de tonus entre les deux parties du colon participait vraisemblablement aux mouvements anterogrades et retrogrades observes apres le repas. Au niveau de l'ileon, nous avons montre l'existence d'un reponse biphasique lors de la prise alimentaire, avec une contraction tonico-phasique initiale, suivie d'une relaxation tonique prolongee. En utilisant des perfusions in situ nous avons montre que les sels biliaires et les lipides diminuaient le tonus ileal, alors que les acides gras a chaine courte renforcait l'activite tonico-phasique de l'ileon.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 P.
  • Annexes : 137 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.