Etude de la multifragmentation : apport des correlations en vitesse reduite entre particules et fragments

par ARNAUD LE FEVRE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de FRANCOIS SAINT LAURENT.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est centre sur l'etude des mecanismes de production des fragments et des particules legeres dans la multifragmentation des noyaux chauds formes dans les collisions centrales xe + sn a 50 a. Mev. L'experience a ete effectuee avec le multidetecteur indra. Les evenements de collision centrale, selectionnes par l'angle de flot, font apparaitre la presence d'une source d'emission isotrope, massive (z = 90), et tres excitee (e* = 12,5 a. Mev). La comparaison des donnees avec un modele de multifragmentation statistique (mmmc) et un modele dynamique (bnv) nous permet de conclure que la multifragmentation ne peut etre expliquee que dans le cadre d'un processus relativement froid, autour de 6 a. Mev d'energie d'excitation thermique, precede d'une phase d'emission primaire par la source en expansion, au cours de laquelle pres du tiers de l'energie d'excitation est dissipe. De plus, il apparait que les spectres en energie des fragments ne sont pas expliques par un processus purement thermique, et qu'il faut invoquer un mouvement collectif d'expansion, de 2 a. Mev d'energie, consecutif a la compression du systeme compose. De maniere a preciser l'existence d'une emission de particules en deux etapes (primaire et secondaire), nous avons developpe et applique une methode originale de correlations en vitesse reduite entre particules et fragments. Elle nous a permis de mettre en evidence deux origines distinctes pour la production des particules : une correspondant aux emissions secondaires, issues des multifragments, et une associee a une emission anterieure a la formation de ces derniers. Enfin, cela nous a aussi permis de faire ressortir une hierarchie en temps d'emission des differents types de particules dans le processus de desintegration du systeme.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 196 P.
  • Annexes : 92 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.