Organisation structurale et fonctionnelle de la toxine alpha de clostridium perfringens

par ISABELLE GUILLOUARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de STEWART COLE.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La toxine-alpha de clostridium perfringens, principal facteur de virulence produit par les souches pathogenes, joue un role preponderant dans le developpement de la gangrene gazeuse. Phospholipase c, elle peut hydrolyser la phosphatidylcholine (lecithine) et la sphingomyeline, acides gras majeurs des membranes des cellules eucaryotes. Elle est aussi letale, necrosante et hemolytique. Bien caracterisee biochimiquement, les relations existant entre la structure et le mode d'action de la toxine alpha sont encore imprecises. Grace a la remarquable similitude existant entre les 2/3 n-terminaux de la toxine-alpha et la phospholipase c de bacillus cereus (pc-plc) bien decrite structuralement, nous avons determine la position du site catalytique dans la region n-terminale de la toxine alpha. Par mutagenese dirigee, nous avons identife les residus qui composent son site actif et qui sont tous conserves dans la pc-plc : residus histidine impliques dans la coordination avec les atomes de zinc, residus acides (asp et glu) constituant la partie chargee du site actif et residus aliphatiques necessaires pour sa structure. De plus, grace au variant asp56asn completement inactif, nous avons montre que l'activite phospholipasique etait responsable de la letalite due a la toxine-alpha. Pour determiner le role du domaine c-terminal de 120 acides amines completement depourvu d'activite enzymatique in vitro, nous avons examine les residus tyrosine indispensables pour l'interaction avec les membranes cellulaires et la reconnaissance du phospholipide. De plus, un site de fixation a faible affinite pour le calcium, cation necessaire a l'activite de la toxine-alpha, a aussi ete caracterise au niveau de residus aspartate de la partie c-terminale. Le calcium interviendrait dans l'interface entre la proteine et les membranes cellulaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 161 P.
  • Annexes : 222 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.