Etude du diagramme de phase de l'antimoniure d'indium INSB sous hautes pression et température

par Mohamed Mezouar

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Jean-Michel Besson.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse est consacre a l'étude sous haute pression et haute température de l'antimoniure d'indium par diffraction de rayons x en dispersion d'énergie. Les transitions de phase solide-solide dans les semiconducteurs ont connu un récent regain d'intérêt tant expérimental que théorique. En effet, l'amélioration des techniques expérimentales a conduit a montrer que la plupart des diagrammes de phase des semiconducteurs établis il y a vingt ans étaient en partie inexacts. Parallèlement, les calculs AB INITIO et notamment les méthodes d'énergie totale ont très nettement progresse et permettent a présent de prédire le domaine de stabilité des phases solides avec une assez bonne précision. Dans ce cadre, l'obtention de données expérimentales fiables constitue un test crucial pour ce type de calcul. Une part importante de ce travail a donc données expérimentales de très bonne qualité a haute pression et haute température. J'ai notamment réalise l'optimisation de l'élément chauffant ainsi que de la chambre haute pression de gros volume ce qui a permis une très nette amélioration de l'homogénéité de la température et de la pression au sein de l'échantillon. A l'aide de ce nouveau montage, j'ai pu mener, pour la première fois une investigation in situ complète du diagramme de phase de INSB par diffraction X. Ces études ont été menées conjointement sur les instruments du Lure et de l'ESRF et m'ont permis de déterminer sans ambiguïté les structures et les domaine d'existence des phases stables a haute pression et haute température. Nous avons notamment montre que les phases précédemment nommées 2 et 4 n'en font qu'une dont la structure est orthorhombique primitive. La phase 3 a également été caractérisée de façon univoque. En outre, il a été possible de déterminer la position des lignes de transition entre les différentes phases solides et liquide avec une très bonne précision et les équations d'état des solides 1 et 4 ont pu être établies pour la première fois a haute température. Tous ces éléments me conduisent a proposer un nouveau diagramme de phase fondamentalement différent de celui admis jusqu'ici.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 Vol. (142 p.)
  • Annexes : 94 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS (1997) 056
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.