Modelisation haute-frequence des sources sismiques. Applications au risque sismique

par CATHERINE BERGE THIERRY

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Pascal Bernard.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le calcul de l'alea sismique d'une region necessite une bonne estimation des vibrations emises par les diverses failles actives identifiees ou supposees. Cette estimation est jusqu'a present limitee, dans la plupart des cas, a l'emploi de courbes statistiques reliant un parametre du mouvement du sol (e. G. , acceleration ou vitesse maximale) a la magnitude du seisme et a la distance du site. Ces lois statistiques sont neanmoins souvent inutilisables pour des modelisations proches des sources ou de grandes magnitudes, faute de donnees accelerometriques. Nous avons donc developpe un modele numerique de faille etendue ou la complexite de la rupture est decrite par une distribution specifique du glissement sismique, dont le spectre decroit selon k-carre (k, nombre d'onde radial). Un pulse de rupture, de largeur finie se propageant a vitesse constante sur la faille met en place la dislocation. Ce type de modele genere un rayonnement sismique standard dont le spectre d'acceleration presente un plateau aux hautes frequences. Les accelerogrammes, calcules dans l'approximation du champ lointain tiennent compte des caracteristiques importantes de la source, comme la chute de contrainte et la directivite. Le phenomene de directivite est aborde par l'etude des seismes de kozani (grece, 1995) et d'aigion (grece, 15 juin 1995). Les possibilites d'utiliser le modele spectral de source pour des applications d'evaluation du risque sismique sont presentees au travers d'une etude deterministe pour le seisme d'erzincan (turquie, 13 mars 1992) d'une part, et d'une application probabiliste pour la faille de la moyenne durance (france) d'autre part.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 P.
  • Annexes : 106 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1997-BER01
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.