La migration des étudiants maghrébins en France et ses transformations (1962-1994)

par Valérie Simon

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Claude Liauzu.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .


  • Résumé

    La migration des étudiants algériens, marocains et tunisiens en France et l'évolution de ce phénomène depuis la fin des indépendances est le produit d'une série de changements qui touchent les sociétés de départ et la société d'accueil. Elle constitue un des aspects des relations nord-sud et de l'internationalisation progressive du marché de l'emploi et de la formation, dans un contexte marque par la construction européenne. Cette recherche se propose d'analyser les transformations de la migration étudiante maghrébine, l'évolution de sa signification tant au niveau des pays de départ que d'arrivée et de mettre en évidence les différents acteurs qui ont participé à modifier ce phénomène. La venue d'étudiants maghrébins en France n'est pas seulement le fait de comportements individuels, elle résulte aussi de l'histoire générale des pays du Maghreb, des liens entretenus avec la France et des stratégies développées par les pouvoirs en place. Parmi les facteurs qui influent sur la mobilité des étudiants figurent par exemple, les politiques nationales en matière d'enseignement et d'attribution de bourses pour l'étranger, les politiques bilatérales de coopération et l'évolution des conditions juridiques dans lesquelles s’effectue la migration.


  • Résumé

    Algerian, moroccan and tunisian students' migration towards France and the development of this phenomenon since the end of the independences is the result of a series of changes that affect both the society of departure and the country of welcome. This migration composes one of the important aspects of the north-south relationship and the progressive internationalization of the labour market and of formation in a context marked by the european construction. This research suggests to analyse the transformation of the students' migration from the Maghreb, the evolution of its meaning at the level of country of departure on the one hand ant at the level of the country of welcome on the other hand, and further to emphasize the different factors which helped in the modification of the phenomenon. The arrival of north african students to France is not only due to individual behaviours, but it also results from the general history of the countries from Maghreb, the links kept up with France and the strategies developed by the powers in place. Among the factors which have an influence on the students' mobility are for instance the national policies concerning the education and the allocation of students' grants for foreign countries, the bilateral policies of cooperation and the evolution of legal conditions of migration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.( 726 p.)
  • Annexes : 257 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1997) 113

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2327
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6112
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 16285
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.