Des gens et des lettres, et www?

par Françoise Neveu

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Éric Gallais.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .


  • Résumé

    La problématique de départ était, au travers d'une démarche ethnométhodologique, d'aller a la rencontre de professionnels de la lettre. Qui sont ces "gens" qui tournent autour de la "lettre", la dessinent, l'écrivent, la composent, la regardent, la mettent en regard de l'image, la mettent en recherche ? Sous la figure emblématique du "WWW", quels sont leurs rapports avec les objets lettre et livre, avec la macroculture environnante ? La méthodologie pour en rendre compte n'est pas du tout extérieure au champ de l'étude : elle est au contraire au cœur de la recherche. Utiliser les arguments (au sens mathématique du terme) fondamentaux des savoir-faire pour donner a voir les gens qui les utilisent. Les termes de "balisage", "navigation", "niveaux de lecture", "connotation" (sens second), sont des termes de métier. S'appuyer sur les concepts d'ethnométhodologie (notion de membre, réflexivité, indexicalitée, distance) dans une représentation qui ne soit pas simplement métaphorique : le voyage de Marco Polo, mais un parcours selon les procédures et modalités même des réseaux multimédia. La thèse est de contribuer par la pratique a une réflexion sur l'ébauche de la réalisation d'un "objet" : la cartographie d'un service web, qui pose les trois paradigmes, "gens", "lettres", "WWW" et les traverse en un syntagme qui ne soit pas linéaire mais en maillage, en réseau. Cette optique "d'objet" n'est ni en rupture (objet séparé), ni totalisante (objet auto-suffisant), mais en ouverture, en prolongements, ou les changements d'angle, la navigation, offrent la possibilité de dimensions multiples. L'objet, dont l'architecture rejoint la structure de la recherche, est mis en mouvement par une transversalité la moins linéaire possible, par le choix d'un acte d'écrire, the act of writing, et de "l'oralité". Son décryptage révèle des mots-clés dans les paradigmes, qui indiquent la possibilité d'autres parcours et l'ouverture a une complémentarité (jointe ou disjointe) en devenir.


  • Résumé

    The starting point for this thesis was te use an ethnomethodological approach to look at professionals in the print trade. Who are these "people" who spend their time with "letters", drawing them, writing them, composing them, looking at them, making them into images and sending them in research ? Looking at them from the angle of the emblematic "WWW", what relation do they have with objects letter and book, and with the surrounding culture as a whole ? The methodology applied actually lies at the heart of the research field itself. It involves using the fundamental arguments (in the mathematical sense) of a set of skills to render the people who use these skills sisible. The terms "marking up", "navigation", "levels of reading", "connotation" (associated meaning) are trade terms. The ethnomethodological concepts of member, reflexivity, indexicality and distance are used to produce a representation that is not purely metaphorical - Marco Polo's travels but also a journey using the very same principle as multimedia networks. This thesis is an attempt to think practically about how "objects" are created - the cartography of a web service, based on thre paradigms of "people", "letters", "WWW", using a network-looped rather than a linear syntagmatics. This approach to "objects" neither breaks them up into separate objects nor elevated them into total self-sufficient wholes ; it broadens and extends the perspective, so that the change of angles, the process of navigation opens up a broad range of dimensions. The architecture of the objects resembles the structure of the search. It is set in motion by a cross- functionality which is maximally non-linear, trough the act of writing and "orality". Deciphering this cross-functionality reveals key-words in the paradigms, and by choosing one, one can set off on other navigation, offering an emerging form of complementarity (joint or disjoint).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 300 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 50 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.