Les pionnieres de palestine (1904-1939). Etude d'un mythe national

par ISABELLE NAUD LACOUE LABARTHE

Thèse de doctorat en Études hébraïques

Sous la direction de SONIA DAYAN HERZBRUN.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A la fin du xixe siecle commencent a affluer vers la palestine des juifs - surtout entre 1904 et 1939 - fuyant une diaspora chaque jour plus hostile, et mus par le desir de construire un foyer national juif a sion. Des femmes participent en nombre a l'entreprise sioniste palestinienne. L'image qu'elles ont imprimee aux representations collectives israeliennes est celle de pionnieres vivant sur un pied d'egalite avec les hommes, construisant des maisons, pavant des routes et labourant la terre dans des colonies collectivistes ou elles montent la garde. Cette image correspond a une realite marginale, qui masque la tres grande diversite des femmes dans le yishouv. Sont ainsi passees sous silence les meres au foyer, les liberales, meme feministes-au profit exclusif des feministes ouvrieres-, les femmes issues des communautes juives de pays arabes. . . Toutes les femmes sont donc assimilees a des pionnieres, et d'autre part, les pionnieres sont presentees comme les partenaires egales des hommes, ce qu'une analyse de documents divers (donnees statistiques, temoignages contradictoires, documents iconographiques. . . ) infirme largement. Aussi a-t-on pu parler de mythe des pionnieres, c'est-a-dire d'une lecture selective de l'histoire. Prolonge par celui de l'israelienne liberee, le mythe des pionnieres handicape l'action des feministes israeliennes, dont la voix se tait en israel jusqu'au debut des annees 1970. Ces deux mythes appartiennent par ailleurs a l'ensemble de la mythologie israelienne, contribuent a la cohesion nationale d'un etat menace et permettent de mesurer a quel point la question des femmes constitue un enjeu politique national de tout premier plan, en israel comme ailleurs.


  • Résumé

    At the end of the nineteenth century, especially between 1904 and 1939, jews begin to flow to palestine. They leave the increasing european antisemitism and hope to build a jewish national home in erets israel. Women take part in large numbers to the palestinian zionist enterprise. Their image in the israeli collective memory is an image of women pioneers, equal to men, building houses, making roads, ploughing the soil and guarding the collective settlements called kibbutzim. This representation squares only with a marginal part of reality and hides the great diversity of the yishuv's women. Homemakers, women of the civic sector, even the feminist ones - contrary to the women workers' movement - and oriental women are excluded from the national memory. Yishuv's women are seen only as pioneers, and pioneers as equal partners of men. But analyzing sources on the issue (statistics, contradictory testimonies, iconographical documents. . . ) invalidates this vision and makes it appear as a myth, that is to say, as a selective view of history. Continued by the myth of the liberated israeli women, the myth of the pioneer women is an impediment to a feminist discourse in israel until the 1970's and sometimes still today. Those myths belong to the israeli mythology and contribute to the national cohesion of a threatened state. They help to understand how women's issue constitutes a national stake in israel as in everywhere else.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 595 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 371 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2336
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de la Faculté de Droit (Malakoff, Hauts de Seine). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 343
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.