Moments critiques dans l'autobiographie contemporaine : l'ironie tragique et l'autofiction chez serge doubrovsky, herve guibert, michel leiris et georges perec

par Marie Darrieussecq

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Francis Marmande.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .


  • Résumé

    Notre corpus (doubrovsky, guibert, leiris, perec) porte sur l'autobiographie contemporaine. Apres avoir repere le moment de crise individuelle (et souvent de catastrophe) au centre de chaque livre etudie, ainsi que les champs lexicaux de l'abime et les structures d'emboitement qui caracterisent le gouffre, nous avons etudie ce qui dans le texte tend a annoncer la crise, et codifie sous le nom d'ironie tragique le discours rhetorique qui l'encadre, voire les superstitions intimes, dont nous avons retrace le fonctionnement litteraire. Sans placer la problematique generique au centre de notre these, nous avons envisage l'autofiction comme une nouvelle voie de l'autobiographie, tendant elle aussi a se poser comme un moment de crise. Le jeu des mots est a la fois ce qui sous-tend la pratique autofictive, et ce qui produit certains effets d'ironie tragique. L'intrusion du tragique dans la vie individuelle racontee a la premiere personne tend a remettre en cause les strategies classiques de l'autobiographie, entre les deux poles de l'indicible et du silence. Nous n'avons pas cherche a tout prix a comparer les textes, mais, pour chaque parcours individuel d'ecriture, a reperer des moments mettant en cause la pratique autobiographique dans l'extreme contemporain.


  • Résumé

    The books we study (doubrovsky, guibert, leiris, perec) are contemporary autobiographies. They are the stories of lives broken by individual crisis which are very often desasters. This crisis, in the center of each book, is characterized by the lexical field of the abyss, and also by interlocking structures around the gulf figur. We studied what announces the crisis in the text, and we codified, under the name of tragical irony, the rhetorics dealing with it ; we also studied the litterary functionning of the authors'personal superstitions. Our purpose was not to do a generic study ; but we considered autofiction as a new way for contemporary autobiography, being a moment of crisis of this genre. The play on words is both what enables the autofictional writing, and what produces certain effects of the tragical irony. The irruption of the tragical in the individual life told on the first person threatens the classical strategies of autobiography, between the inexpressible and the silence of the desaster. We didn't force the texts in order to compare them, but we tried to mark out in each of them the critical moments that question autobiography at the end of this century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 342 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.