Du "drame dans les faits" au "drame dans les idees" : les romans de victor hugo comme romans philosophiques

par Myriam Roman

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Guy Rosa.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En accord avec le desir romantique d'accomplir la philosophie dans l'esthetique, le roman hugolien est adresse a un "lecteur pensif" : il s'agit d'explorer les implications generiques et philosophiques de ce projet. La philosophie romantique de hugo s'exprime d'abord dans le depassement des lumieres, du personnage du philosophe a celui du poete, puis dans l'elaboration d'une theorie du roman, a partir de walter scott dans les annees trente, autour des notions de naturalisme et d'immanence dans les annees soixante. Hugo propose un "roman dramatique", qui affirme l'unite de l'etre tout en accueillant l'ecart. Le parcours des romans hugoliens dans leur diversite approfondit l'idee de drame : par la maniere dont hugo invite le lecteur a une demarche hermeneutique en melant les genres romanesques (romans noir, historique, social, policier, d'aventures) ou non (idylle, utopie, conte, legende, mythe). Par la maniere dont chaque oeuvre configure en propre le debat d'idees. Les neuf romans peuvent etre mis en perspective : les romans de jeunesse font surgir les contradictions ; de 1829 a 1834, hugo s'attache aux liens entre la conscience et l'histoire, pour trouver avec les miserables un aboutissement dialectique. Les tensions "dramatiques" de sa pensee ne sont pourtant pas resolues et ouvrent au contraire la trilogie de l'ocean. A cette approche en diachronie, il convient d'ajouter une reflexion synchronique sur les caracteristiques formelles du roman hugolien et leurs implications philosophiques : un temps morcele, qui ne retrouve qu'in extremis une necessite, une multiplication des signes et des "seuils" dans la narration (prefaces, titres, fragments digressifs), un systeme des personnages proposant des dedoublements incessants, un espace ancre dans le regard d'un personnage et soumis a dilatation, vers l'evocation d'un sujet universel qui rassemble personnage, auteur et lecteur. Pour une poetique "dramatique" ou le desir d'unite coexiste avec les ruptures.


  • Résumé

    According to the romantic desire to intertwine philosophy and art, the novels of victor hugo are purposedly made for a "thoughtful reader". They might thus be called philosophical, - on condition that we should precise the implications on both a generic and a philosophical level. As a romanticist, hugo contrasts philosophers to poets : philosophy is included within poetry. He gradually qualifies his own art of fiction, considering the historical novel in the thirties, building a philosophy of naturalism and immanence in the sixties. It leads him to a "dramatic novel", where contradictory facts and ideas do not deny faith in progress. The confrontation of different literary genres induces dramatic conflicts in the novels : gothic, historical, social, adventure and detective novels mingle with pastorals, utopias, fairy tales, legends and myths. Each novel follows on from each other on equally dramatic level. The first two novels lay the emphasis on contradictions ; from 1829 to 1834, hugo tries to link up conscience and history, till he finally finds out the dialectic way of les miserables, which doesn't mean the end of all drama, since another trilogy begins, presenting through a stormy ocean the ambiguous forces of nature. From a synchronic point of view, each novel will present the same characteristics : a temporal necessity barely kept through sudden revivals, a narrative split up by digressions, titles, comments, with increasing signs and traces, characters reflecting the different sides of one personality, places depicted through the eyes of a character who finally merges into cosmic infinity and become united with the reader and the author. Hugo's dramatic novel mixes a confidence in unity with the conscience of disruption.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par H. Champion à Paris

Victor Hugo et le roman philosophique : du "drame dans les faits" au "drame dans les idées"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 804 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 420 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Victor Hugo et le roman philosophique : du "drame dans les faits" au "drame dans les idées"
  • Dans la collection : Romantisme et modernités , 25 , 1169-2944
  • Détails : 1 vol. (826 p.)
  • ISBN : 2-7453-0036-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 771-803. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.