Recherche sur la syntaxe et la semantique du conditionnel en francais moderne

par LOTFI ABOUDA

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Hélène Huot.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Apres l'introduction des differentes analyses syntaxiques (chapitre i), la premiere question posee est celle du statut categoriel du conditionnel (cond) mode ou temps pour y repondre, il faut d'abord definir les deux categories grammaticales concernees. Aussi avons-nous entrepris (chapitre ii) une reflexion generale sur la categorie modale. Une fois les differentes difficultes des analyses occurrentes epinglees, on a entrepris la recherche de nouveaux criteres definitoires pour les modes verbaux. Ceux-ci ne peuvent etre localises qu'en syntaxe. Or l'observation des structures syntaxiques des differents modes permet de conclure a leur visibilite syntaxique. Cette hypothese prend pleinement son trait operationnel dans le chapitre iii, ou l'examen des formes temporelles (ft) de l'indicatif permet de conclure a leur invisibilite syntaxique. Dans le chapitre iv, ou l'on traite du statut categoriel du cond, la visibilite syntaxique des modes vs temps permet de soutenir les arguments classiques (diachroniques, morphologiques, analogiques) avances pour montrer la nature temporelle du cond. Desormais, il reste deux questions essentielles concernant le cond : (i) son integration dans le systeme de l'indicatif (ii) ses emplois. La premiere question necessite une reflexion generale sur les categories du temps et de l'aspect. Elle est posee des le chapitre iii et poursuivie dans le chapitre vi. On en conclut a l'existence en francais de deux groupes de ft, appeles monochroniques et polychroniques, dont le second contient outre le cond l'imparfait et le plus-que-parfait. La question de emplois est posee dans les chapitres v et vi. On en conclut a un traitement unitaire ou tous les emplois sont expliques grace a un signifie unique: le cond exprime une valeur prospective a partir d'un espace enonciatif distinct, par definition, de celui du locuteur.


  • Résumé

    After the introduction of syntactic analysis (chapter i), we examine the issue of the categorical statute of the conditionnel: mood or tense? to answer, it is necessary to suggest operational definitions for the two concerned grammatical categories. In the chapter ii , we begin a general study on the modal category. After underlining the different difficulties of the proposed analysis, we start thsearch of new criteria of definition for verbal moods. Verbal moods can only be localised in syntax. The observance of syntactic structures of different moods allows to conclude that they are syntactically visible. This hypothesis become entirely operational in the chapter iii where the study of the tenses of indicatif allows to conclude that they are syntactically invisible. In chapter iv, which deals with the deals with the categorical statute of conditionnel, the syntactic visibility of moods vs tenses allows to support classical arguments (diachronic, morphological, analogical) defended todemonstrate the temporal nature of conditionnel. Henceforth, it remains two essential questions about conditionnel (i) its integration in the system of indicatif (ii)its uses. The first question requires a general study of categories of tense and aspect. It is treated in chapters iii and vi. We conclude that it exits, in french, two groups of tenses called monochroniques and polychroniques; the second group contains conditionnel, imparfait and plus-que-parfait. The question of uses is exposed in chapters v and vi. An unitary treatment is proposed where all the uses of conditionnel are explained by an unique signification conditionnel expresses a prospective value from a space of stating distinct, by that very fact, from the speaker's one.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 642 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 372 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (1997) 40
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.