Histoire et peuplement. Ethnies, clans et lignages dans le rwanda ancien et contemporain

par ANTOINE NYAGAHENE

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .


  • Résumé

    Pour mieux decrire l'histoire du peuplement de la region rwandaise, cette etude s'attache a resoudre l'epineuse enigme des clans rwandais. Il demeurait difficile, en effet, de comprendre comment les bahutu, les batutsi et les batwa, qui composent la population rwandaise, sont presentes comme appartenant a des "ethnies" differentes alors qu'ils se retrouvent tous inconditionnellement au sein des memes clans patrilineaires et sont dissemines sur un meme espace territorial. Apres une remise en question de l'historiographie rwandaise a ce sujet, le travail retrace, avec illustrations cartographiques a l'appui, les trajets migratoires des vingt-sept clans identifies, analyse les structures et les caracteristiques internes de ces clans grace aux differents lignages qui les composent, et montre comment les specialisations coutumieres auxquelles ils etaient traditionnellement rattaches, ne presentaient aucun exclusivisme particulier. Suite a une description spatiale exhaustive de ces clans qui depasse le rwanda proprement dit, il est ainsi formellement etabli que les identifications ethniques rwandaises, realites sociologiques mouvantes dans le temps comme dans l'espace, sont nees sur le sol rwandais meme, au sein des identifications claniques qui leur sont, de loin, historiquement anterieures ; ce qui explique pourquoi tous les rwandais aujourd'hui, hutu, tutsi et twa, au-dela de leurs clivages et de leurs conflits, partagent non seulement la meme culture, la meme langue, le meme territoire, mais aussi les memes entites parentales, en l'occurrence les clans et les lignages.


  • Résumé

    For the best comprehension of the rwandese people's history, the objective of this study is to propose solution to the delicate and critical question of the rwandese clans. It has been always difficult, indeed, to comprehend how the bahutu, batutsi and batwa, which compose the rwandese population, are looked upon as different ethnic groups while they all belong to the same patrilinear clans and occupy same territory. After doubts on the reality of ancient rwandese historiography, this work retraces, with map illustrations in support, migratory influx of twenty-seven clans identified, analyses structures and internal caracteristics of these clans grace to different lineages they are composed of, and demonstrates how the traditional specialisations had not any particular exclusivity. Following a spatial exhaustive description of these clans which by-passed rwanda properly said, its here in after formally established that rwandese ethnical identifications, sociological moving realities with time and space, were born in rwandese territory itself, in the heart of clanic identifications which historically existed since a long time ago ; the thing which explains why all rwandese today, hutu, tutsi and twa, despite cleavages and conflicts, share not only the same culture, same language, same territory, but also the same paternal entities, likewise clans and lineages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 708 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 370 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T517
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (1999) 030
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.