Modélisation", affect, émotions et sens : plaidoyer pour une individualité

par Marie-France Blès

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierre Fédida.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'étude présentée porte sur le registre de l'affect et des émotions au regard de considérations suscitées par l'arrivée récente de certains "paradigmes" des "sciences cognitives". Une "modélisation" en mémoire sémantique est appréhendée, comme un véritable instrument opératoire, dans le cours du développement, pour tenter de montrer, la conception d'une dualité stabilité-destabilité de nos connaissances mémorisées, qui serait opérée par l'influence des affects sur le sens. La démarche théorique est ensuite déplacée de son contexte cognitif pour être située dans le cadre de la psychopathologie et de la psychanalyse, et vise a renforcer l'idée d'une organisation générique et individuelle du sens des représentations. Alors qu'on s'est interroge sur leur localisation en relation a des pathologies pré-frontales et sur leur évaluation, ces paramètres sont examines a travers les lapsus et les "images" de rêve, puis, dans l'agencement d'une phobie et d'une anorexie mentale. Ces organisations mettent en avant l'existence de "déviations" retrouvées dans des prédications de mots, faisant que ceux-ci ne renvoient plus a la référence typique, mais relèvent de constructions sémantiques individuelles, venant comme communications paradoxales, dire autre chose que ce qu'elles devraient signifier (le "cheval" et l'"aliment" par exemples); ces mêmes agencements sont aussi observes dans ces hypothèses culturelles mémorisées, que sont les "scenarios", et en relation a certains marqueurs de négations.


  • Résumé

    This study concerns the fields of affects and emotions by considering certain paradigms recently brought forward by the "cognitive sciences". The semantic modelling of memory is exploited as a true operative technique, during the course of development, in the attempt to demonstrate a concept of a stability/instability duality in our memorised knowledge, which may be brought about by the influence of affects on meaning. The theoretical approach is then removed from its cognitive context to be relocated in the realms of psychopathology and psychoanalysis with a view to reinforcing the notion of a generic and individual organisation of how perceptions are interpreted. While questions have been asked regarding their place of origin in relation to prefontal pathologies and how they then develop, these parameters are here examined by looking at 'slips of the tongue' and dream "images", and subsequently in the establishment of a phobia and mental anorexia. These structures display the existence of "deviations" which can be found in the predication of words, such that they no longer relate to their typical points of reference but become individual semantic constructions, producing paradoxical communication, expressing something other than what they should express (a "horse" or "food", for example); these same constructions can also be observed in memorised cultural hypotheses, which are "scenarios", and in relation to certain negative markers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (538 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 214 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (1997) 017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.