Bataille et la souverainete picturale. Lascaux et manet : enjeux enonciatifs d'un dispositif critique

par OLIVIER CHAZAUD

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Julia Kristeva.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En prenant argument de la publication, en 1955, par georges bataille, de lascaux ou la naissance de l'art et de manet, on pose l'hypothese que ces deux textes constituent un dispositif critique. La question qui articule le propos de cette these est la suivante : si l'ecriture pose la peinture comme son autre, quel statut enonciatif confere-t-elle a cette alterite? trois termes permettent de cerner ce statut, qui donnent a cette these sa progression dialectique. Cette alterite est d'abord plurielle : et le premier mouvement de la these s'attache a distinguer, pour chacun des deux textes, la logique enonciative qui preside a son ecriture. Elle est ensuite atheologique : ce qui signifie que bataille, refutant conjointement le leurre du savoir et celui de la croyance, insere sa reflexion dans un projet ethique plus vaste, qui vise a prendre en charge la crise de la conscience contemporaine. Mais, pour que l'ecriture et la peinture ne fonctionnent pas en miroir, un tiers est introduit, en l'espece de la matiere picturale : de sorte que ce dernier mouvement de la these tente de cerner ce qu'il en est de la naissance de l'art, non pas dans une perspective diachronique, mais en mettant au contraire l'accent sur la procedure materielle de son engendrement.


  • Résumé

    Inferning from georges bataille's lascaux ou la naissance de l'art and manet, two texts published in 1955, we assume that these two texts form a critical device. The question at stake here is as follows : if writing is but the other of painting, what then is the enunciative status of that otherness? we will rely upon three terms, which give us this dissertation its dialectical drive, to probe into the subject-matter. Firstly, the alterity in question is plural : thus we will at the ouset endeavour to single out, in each text, the enonciative logic behind bataille's writing. Secondly, it is atheological, which means that bataille, doing away with the enticements of iconological knowledge and the lures of the discourse of belief, includes his reflexion within a wider ethical project wich eventually accounts for the contemporary conscience-crisis. Lastly, in order for painting and writing not to merely mirror each other, a third party is introduced, i. E. The pictorial matter. In so doing, the last movement of this dissertation tries to pinpoint the notion of the "birth of art" not so much in a diachronic perspective as in a way that emphasizes the material process of that birth.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.