Etude de l'effet de la 1(alpha), 25-dihydroxyvitamine d 3 sur la differenciation des cellules hematopoietiques precurseurs de l'osteoclaste : mise en evidence d'un role potentiel de la 15-hydroxyprostaglandine deshydrogenase

par FRANCK PICHAUD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Michel Morange.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La 1,25-dihydroxyvitamine d 3 est un facteur essentiel pour la differenciation osteoclastique. Nous avons caracterise, de maniere non exhaustive, les genes dont la transcription est regulee par la 1,25-dihydroxyvitamine d 3 au cours de la premiere etape de l'osteoclastogenese. Nous avons utilise des cultures de monocytes ftaux humains et la technique du differential display. Il est apparu que: -1. La 1,25-dihydroxyvitamine d 3 induit la transcription et la neo-synthese de l'enzyme cle de la degradation des prostaglandines (pg) : la 15-hydroxyprostaglandine deshydrogenase de type-i (15-pgdh de type-i), dans les monocytes ftaux. -2. La 1,25-dihydroxyvitamine d 3 reprime la transcription de la cyclo-oxygenase 2 responsable de la synthese des pg(s). Les taux de prostaglandine e 2 (pge 2) dans les milieux de culture sont diminues (50%). -3. Des additions de pge 2 dans les cultures de monocytes ftaux entrainent une repression de l'apparition des marqueurs du phenotype de l'osteoclaste. Ces resultats montre pour la premiere fois que la 1,25-dihydroxyvitamine d 3, exerce une regulation sur l'expression des enzymes du metabolisme des pg(s). La modification de l'expression de ces enzymes pourrait etre impliquee de facon importante dans la premiere etape de l'osteoclatogenese. Par ailleurs, nous avons montre que: -4. Deux isomeres de l'arnm de la 15-pgdh de type-i sont exprimes dans differentes cellules et tissus. Ces isomeres codent pour des proteines predites qui ne sont probablement pas douees de proprietes catalytiques au regard des pg(s). -5. Les trois arnm(s) de type 15-pgdh sont generes par epissage alternatif d'un gene unique, localise sur le chromosome 4 dans la region q34-35. -6. Une nouvelle isoforme du recepteur de la calcitonine est exprimee par differents tissus et cellules. Cette isoforme (mtc-hctr) est notamment exprimee par l'osteoclaste mature.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 204 p.
  • Annexes : 532 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.