Recepteurs et signalisation des peptides natriuretiques dans deux lignees de cellules principales du canal collecteur renal

par VALERIE MILLUL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de PIERRE RONCO.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre etude avait pour objectif, d'une part de caracteriser les recepteurs des peptides natriuretiques (npr) dans le canal collecteur, et d'autre part d'analyser l'extrusion des nucleotides cycliques (gmpc et ampc) ainsi que sa regulation par l'antigene t du virus sv40 dans les cellules du canal collecteur cortical de lapin. Pour cela, nous avons utilise deux lignees cellulaires de canal collecteur prealablement etablies dans le laboratoire. (i) en utilisant une lignee cellulaire de canal collecteur cortical humain (hcd), nous avons montre que l'anp et le cnp stimulent la production de gmpc intracellulaire de maniere dose-dependante. Ceci suggere la presence respective des recepteurs de type a (npr-a) et de type b (npr-b) a la surface de ces cellules. La concentration seuil est atteinte a 1pm et 1nm respectivement pour l'anp et le cnp. L'urodilatine stimule aussi la production de gmpc. Son profil de stimulation est identique a celui de l'anp. L'anp marque a l'iode 125 se fixe de facon specifique a la surface des cellules hcd. La fixation augmente en fonction du temps et atteint un plateau de saturation au bout de 2 heures a 4\c. L'analyse des courbes de saturation a l'equilibre par la methode de scatchard montre la presence d'une seule categorie de recepteur (kd = 421 55 pm, bmax = 49,2 8,8 fmoles/mg de proteine, n de hill = 1,44 0,1, n = 6). L'anp iodee se lierait uniquement au npr-a puisque ni le cnp le ligand du npr-b, ni le c-anp(4-23), un ligand specifique du recepteur de clairance (npr-c), ne deplacent la fixation de l'anp a la surface des cellules hcd. Enfin, les arns messagers specifiques du recepteur de clairance n'ont pu etre detectes, ni par l'analyse en northern-blot, ni par rt-pcr contrairement aux transcrits du npr-a et npr-b qui ont pu etre amplifies. En conclusion, les cellules du canal collecteur cortical humain sont des cibles pour l'anp, le cnp et l'urodilatine, qui vraisemblablement inhibent la reabsorption du sodium dans ce segment du nephron chez l'homme. (ii) l'etude de l'extrusion du gmpc et de l'ampc produits respectivement en reponse a la stimulation de l'anp et de l'isoproterenol a ete realisee sur une lignee cellulaire de canal collecteur cortical de lapin transformee par une souche thermosensible du virus sv40. A 39,5\c (temperature restrictive), l'antigene t est inactif et les cellules possedent les caracteristiques majeures des cellules principales, alors qu'a 33\c (temperature permissive), l'antigene t est active et les cellules se dedifferencient. A 39,5\c, l'ampc et le gmpc produits sont relargues dans le milieu extracellulaire via le transporteur des acides organiques sensibles au probenecide. Le probenecide (3mm) fait baisser le taux d'extrusion du gmpc et de l'ampc respectivement de 84% et de 70%. La cinetique de l'extrusion de ces nucleotides est d'ordre 1, et la constante d'extrusion k (min - 1) est 6 fois plus elevee pour le gmpc (0,139 0,037 min - 1, n=3) que pour l'ampc (0,022 0,003 min - 1, n=3). La presence d'ibmx, un inhibiteur des phosphodiesterases intracellulaires, diminue le taux d'extrusion du gmpc (k = 0,022 0,03 min-1) sans modifier celui de l'ampc. Lorsque les cellules sont cultivees a 39,5\c sur des filtres poreux, on observe que l'extrusion de ces deux nucleotides est polarisee dans le milieu extracellulaire apical. Cette polarite apicale est plus marquee pour le gmpc (83 4%, n = 6), que pour l'ampc (60 6%, n = 3). De meme, la repartition du transporteur sensible au probenecide est majoritairement apicale. Enfin, l'activation de l'antigene t du virus sv40 (culture a 33\c) inhibe la polarisation apicale de l'extrusion du gmpc et de l'ampc sans modifier les caracteristiques physico-chimiques de leur transport. Ces resultats suggerent un role physiologique pour le gmpc agissant dans la lumiere du canal collecteur de facon autocrine sur les cellules principales ou paracrine sur les cellules intercalaires. Ce role reste a identifier. En outre, l'effet depolarisant de l'antigene t est en faveur d'une interference directe ou indirecte de cet oncogene avec le systeme d'adressage des proteines dont le transporteur sensible au probenecide est un marqueur.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 185 p.
  • Annexes : 160 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.