Les méthodes électromagnétiques de prospection : interprétation - prolongement - migration

par Halasan Sihombing

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre. Terre, océan, espace

Sous la direction de Pierre Andrieux.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .


  • Résumé

    L'objectif des travaux presentes est le developpement de techniques de representation, de traitement, voire d'interpretation semiquantitative, des resultats de prospections electromagnetiques, qui permettent de transformer rapidement une tres grande quantite de donnees de terrain en des images qui parlent au geologue. Il ne s'agit pas de proposer des methodes d'inversion qui conduisent au modele geologique le plus vraisemblable, car ce sont des procedes longs qui necessitent des calculateurs performants. Il s'agit de proposer des methodes d'imagerie rapides qui fournissent de premiers elements de reponse tres utiles au geologue. Ce memoire debute par une breve presentation et une classification des methodes de prospection electromagnetique. Les outils actuels de modelisation puis les techniques classiques d'interpretation quantitative sont ensuite exposes. Le deuxieme chapitre concerne les methodes dites de prolongement qui sont classiques en gravimetrie et magnetisme. Le prolongement vers le bas notamment conduit a une meilleure separation laterale des sources des anomalies et il permet dans une certaine mesure de donner des elements sur la profondeur du toit de ces sources. L'approche presentee en electromagnetisme est fondee sur l'integrale de stratton-chu ; elle resulte des travaux de berdichevsky et zhdanov (1984). Un programme de prolongement a ete developpe et applique a des modeles synthetiques. La comparaison avec les resultats de calculs directs montre que l'objectif a ete atteint : le troisieme chapitre concerne la migration electromagnetique. Avec zhdanov et al (1996) une technique de retrodiffusion du champ secondaire mesure a la surface du sol est proposee en electromagnetisme. Elle consiste, apres avoir separe les champs d'onde montant et descendant, a calculer un coefficient de reflexion apparent ; celui-ci permet d'imager le toit des cibles profondes. La valeur des resistivites peut egalement etre calculee, ce qui conduit a un veritable procede d'imagerie. Le concept est valide pour des structures tabulaires, puis un programme a ete developpe pour l'etude des structures 2d et 3d.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (183 p.)
  • Annexes : Bibliographie, 71 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.