Etude electrophysiologique des recepteurs nicotiniques de l'acetylcholine dans le cerveau du rongeur : proprietes moleculaires et analyse fonctionnelle sur les terminaisons nerveuses

par CLEMENT LENA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Changeux.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nos travaux ont porte sur la fonction des recepteurs nicotiniques neuronaux (nachrs) aux niveaux moleculaires et cellulaires. Nous avons montre que les nachrs sont sensibles aux variations de calcium extracellulaire. Le calcium extracellulaire produit a la fois une diminution de conductance elementaire et une potentiation de l'amplitude des reponses. Cette potentiation se traduit par une augmentation de la frequence d'ouverture des canaux nicotiniques, et peut s'interpreter comme une modification de la constante d'equilibre entre les etats ligandes fermes et ouverts des nachrs. L'insensibilite de la potentiation aux chelatants intracellulaires du calcium suggerait que ce cation agit depuis un site extracellulaire. Ce site a ete recemment identifie sur les nachrs au laboratoire. Nous nous sommes ensuite interesses aux mecanismes d'action des nachrs presynaptiques, qui pourraient contribuer largement a la physiologie nicotinique centrale en modulant la neurotransmission. Dans le noyau interpedonculaire, la nicotine provoque une augmentation de la liberation spontanee de gaba qui est bloquee par la ttx. Cette augmentation est consecutive a l'activation de recepteurs preterminaux dont l'action necessite le recrutement de canaux sodiques dependants du voltage. Dans le thalamus, en revanche, les nachrs presynaptiques augmentent la liberation de gaba meme lorsque les canaux sodiques sont bloques par la ttx. Nous avons demontre que cette augmentation est due a un influx de calcium dans les terminaisons nerveuses, qui, selon le noyau thalamique considere, se produit ou non par des canaux calciques. Les nachrs presynaptiques potentient la liberation de neuromediateur mais s'averent donc heterogenes dans leur mode d'action. Le dernier volet de notre travail concerne l'etude de souris recombinantes pour la sous-unite nicotinique neuronale beta-2. Les reponses nicotiniques disparaissent dans le thalamus et dans les noyaux dopaminergiques mesencephaliques de ces souris, mais restent intactes dans les structures exprimant la sous-unites beta-4 (le systeme habenulo-interpedonculaire et la medulla oblongata). La sous-unite beta-2 est donc un composant indispensable des nachrs dans plusieurs structures centrales et sa disparition n'est pas compensee par l'expression d'une autre sous-unite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 P.
  • Annexes : 420 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.