Regulation de l'expression des genes de virulence plasmidiques spv de salmonella typhimurium : role du facteur sigma s(#s)

par LAURENCE KOWARZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Françoise Norel.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Salmonella typhimurium est l'une des causes majeures de toxi-infections alimentaires chez l'homme. Elle est egalement a l'origine d'infections septicemiques graves chez l'homme et les animaux d'elevage. Les genes spvrabcd (salmonella plasmid virulence) portes par un plasmide de virulence de 90 kb, sont essentiels pour la virulence de s. Typhimurium dans le modele de l'infection experimentale murine. La proteine spvr est une proteine regulatrice de la famille lysr qui induit l'expression de l'operon spvabcd. En outre, l'expression de cet operon est induite en phase stationnaire de croissance et requiert le gene chromosomique rpos qui code pour le facteur sigma alternatif #s (#3#8). L'objectif de ce travail a ete d'approfondir l'etude du role de #s dans la regulation de l'expression des genes spv et dans la virulence de s. Typhimurium dans le modele experimental murin. L'analyse des arn messagers, l'etude de fusions de genes et la cartographie de sequences regulatrices nous ont conduit a proposer un modele de regulation de l'expression des genes spv par #s, spvr et h-ns. Selon ce modele, le controle medie par #s sur l'expression des genes spv a pour cible principale le gene regulateur spvr, dont la transcription requiert egalement une proteine spvr fonctionnelle. La transcription du gene spvr est reprimee par la proteine h-ns, cette repression est levee, au moins partiellement, en phase stationnaire de croissance par la proteine #s. Par ailleurs, l'etude de mutants rpos dans le modele murin a permis de montrer que #s regule la virulence de s. Typhimurium non seulement par le controle de l'expression des genes spv mais egalement par la regulation de genes chromosomiques, non identifies, impliques dans la persistance des bacteries in vivo.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 P.
  • Annexes : 416 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.