Etudes par la simulation numerique des emissions electrostatiques et electromagnetiques dues aux interactions faisceau-plasma dans le prechoc electronique

par BRIGITTE GUERET LANDRIER

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de BERTRAND LEMBEGE.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La zone du prechoc electronique constitue un laboratoire naturel ou des emissions fortes de nature electrostatiques dues aux interactions faisceaux-vent solaire incident ont ete enregistrees un peu partout. Des emissions electromagnetiques a basses frequences ont aussi ete observees dans cette zone, localisees, a l'inverse des ondes electrostatiques, tres pres du choc. A ce jour, la resolution et les gammes de frequences d'enregistrement des satellites n'a pas permis de montrer si des emissions electromagnetiques a des frequences de l'ordre de fpe/2 a fpe existaient loin du choc. Cette these propose donc une etude de ces memes emissions dans cette gamme de frequences par la simulation numerique. Le code mono-dimensionnel utilise est electromagnetique et entierement particulaire. Les principaux resultats montrent que des emissions electromagnetiques a fpe/2 sont generees lineairement des que le faisceau se propage obliquement. La methode du bispectre developpee pour l'etude realisee ici a permis de montrer qu'en outre, ces emissions etaient renforcees par des couplages quadratiques non-lineaires entre des composantes de natures differentes. Cette simulation a ete completee par une etude parametrique permettant de preciser le role du champ magnetostatique dans les emissions observees. Celui-ci se combine aux effets de diffusion usuels sur les particules de l'instabilite faisceau-plasma pour deformer la fonction de distribution des particules. Par cette deformation, le champ magnetostatique favorise le transfert d'energie electrostatique en electromagnetique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 184 P.
  • Annexes : 90 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.