Analyse de la variabilite fonctionnelle de la plaine alluviale de la seine et modelisation des transferts de nitrates

par Isabelle Greiner

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Éliane Fustec.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans les moyennes vallees fluviales, l'interface entre rivieres et coteaux presente une forte heterogeneite dont l'origine peut etre naturelle (mise en place des sediments, structure des ecoulements en surface ou en profondeur) ou anthropique (occupation du sol, extraction d'alluvions, amenagements hydrauliques). Alors que la plupart des etudes concernant l'impact des zones humides riveraines sur les flux d'azote ont porte jusqu'a present sur des milieux de superficie limitee et de structure relativement homogene, l'objectif de ce travail etait d'analyser les capacites fonctionnelles d'une mosaique de milieux alluviaux couvrant 100 km#2 et constituant un secteur d'interface avec la seine de 42 km. La mise en place d'un dispositif de 90 piezometres a permis de mettre en evidence une forte variabilite spatio-temporelle des caracteristiques physico-chimiques des eaux souterraines qui transitent dans l'ensemble de la zone. Selon les secteurs, on observe une absence constante de nitrates, leur disparition la majeure partie de l'annee mais avec l'apparition de pics printaniers, un maintien des concentrations entre 10 et 25 mgno#3/l, ou, en certains points, des teneurs toujours nettement superieures a 25 mgno#3/l. L'analyse des facteurs preponderants nous a permis de mettre au point une typologie, basee sur les concentrations en nitrates, de ces zones humides alluviales. Ainsi, l'absence de nitrates est fortement liee au maintien de la nappe dans des horizons superficiels riches en carbone ainsi qu'a la presence de lentilles argileuses reduisant la diffusion de l'oxygene, l'occupation des sols joue un role secondaire. La modelisation des ecoulements et des flux de nitrates, bien qu'exploratoire, a permis de prendre en compte l'impact du transport convectif sur la repartition des concentrations en nitrates. Les resultats dependent fortement de la structure du modele (representation simplifiee du milieu naturel) et de la spatialisation des apports (zone agricole) ou des pompages (zone boisee) de matiere.

  • Titre traduit

    Analysis of the functional variability of the seine alluvial plain and nitrate transfers modelling


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 281 P.
  • Annexes : 180 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1997 664
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97 PA06 6664
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.