Interactions d'echange dans les composes magnetiques dilues a base de cobalt : zncote et cdcote

par MARCIN ZIELINSKI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Claudette Rigaux.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une etude des interactions d'echange dans deux familles de composes magnetiques dilues (dms), zncote et cdcote de faible concentration, est effectuee par l'analyse des spectres zeeman de l'exciton, completes par des mesures d'aimantation. L'aimantation de zncote (0-15 tesla) et de cdcote (0-5 tesla) s'explique quantitativement dans le cadre d'un modele d'amas. L'aimantation des composes dilues est dominee par les contributions des ions isoles et paires troisiemes voisins. La contribution des ions isoles peut etre traitee dans l'approximation du champ moleculaire, ou ajustee par une fonction brillouin modifiee. On montre que les deux approches sont parfaitement coherentes. Les spectres zeeman dans les composes zncote (1. 8 k, jusqu'a 6 tesla) sont bien expliques dans l'approximation de champ moleculaire (modele gaj-planel-fishman). La constante d'echange p-d (-3. 03 ev) excede largement les valeurs obtenues pour la plupart des dms, suggerant la necessite de prendre en compte les corrections de diffusion multiple. Toutefois, les particularites du modele de diffusion multiple ne sont pas observees dans zncote. La valeur elevee de la constante p-d pourrait resulter de la position du niveau d du cobalt par rapport a la bande de valence. Le spectre de l'exciton de cdcote (1. 6 k, jusqu'a 6 tesla) presente des particularites inexplicables par le modele de champ moleculaire. Une analyse soigneuse dans le cadre du modele complet de l'exciton a k=0 permet d'etablir la constante d'echange pd (-2. 16 ev), met en evidence l'influence des contributions intrinseques sur les etats excitoniques et suggere l'existence d'un couplage d'echange electron-trou non negligeable. Un comportement analogue (separation asymetrique des raies en champ) est observe dans un compose cdmnte tres dilue. Cependant, une analyse plus detaillee, qui tient compte des effets polariton, semble necessaire pour elucider quelques incoherences entre les spectres zeeman cdcote en configurations faraday et voigt.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 P.
  • Annexes : 81 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.