Role oncogenique de spi-1/pu. 1 dans les erythroblastes primaires

par CHRISTINE TRAN QUANG

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jacques Ghysdael.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les membres de la famille ets sont des facteurs de transcription dont certains membres sont impliques dans des processus oncogeniques. Chez la souris, le developpement de l'erythroleucemie induite par le complexe viral de friend peut etre separe en deux phases : une phase precoce au cours de laquelle des progeniteurs erythroides proliferent mais conservent leur capacite a se differencier et une phase tardive pendant laquelle des clones erythroleucemiques emergent dans la rate des animaux infectes. Chacune de ces etapes est associee a des evenements moleculaires precis qui sont : (i) l'activation alteree du recepteur a l'erythropoietine (epor) ; (ii) la surexpression de spi-1, un membre de la famille ets et la perte de fonction du gene p53. Afin d'analyser la contribution de chacun de ces evenements ainsi que leur cooperation potentielle, nous avons exprime chacune de ces alterations seules ou en combinaison dans les progeniteurs erythroides. Nous avons pour cela utilise les erythroblastes primaires aviaires et nous avons montre que : 1. L'expression d'une forme activee du epor murin, epor(r129c), induit la differenciation des erythroblastes en reponse a son ligand l'hepo. 2. La co-expression de spi-1, mais pas d'un mutant de p53, p53(v135a), avec epor(r129c) inhibe la differenciation terminale de ces cellules en reponse a l'hepo et inhibe l'apoptose normalement induite en reponse a la privation d'hepo. D'autre part, le maintien de l'expression du recepteur c-kit resultant de la co-expression de epor(r129c) et spi-1, permet la proliferation de ces erythroblastes en reponse au scf, le ligand de c-kit. 3. Ces phenotypes sont specifiques de la cooperation entre spi-1 et epor(r129c), puisque des erythroblastes co-exprimant spi-1 avec la forme normale de epor se differencient en reponse a hepo et meurent en absence d'hepo. Ces resultats nous ont amene a rechercher certains des mecanismes moleculaires par lesquels spi-1 pouvait manifester ces phenotypes. Nous avons montre que l'expression du gene bcl-2 est deregulee dans les cellules qui expriment spi-1 et que cette deregulation peut etre directement mediee par ce facteur de transcription. Nous avons de plus montre, que l'expression de la proteine humaine bcl-2 dans les erythroblastes primaires les protege de l'apoptose normalement induite en reponse a la privation d'hepo.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 223 P.
  • Annexes : 375 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.