Diversite musculaire et regulation transcriptionnelle : mecanismes de controle de l'expression du promoteur musculaire du gene de l'aldolase a humaine

par François Spitz

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Axel Kahn.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le muscle est un tissu caracterise par une grande diversite qui se manifeste par l'existence de fibres musculaires ayant des proprietes metaboliques et contractiles distinctes. Cette diversite resulte de l'expression d'isoformes des proteines musculaires particulieres a certains groupes de muscles et, a l'interieur d'un muscle, a certains types de fibres. L'etude des mecanismes qui controlent la transcription des genes dont l'expression est restreinte a certains muscles ou a certaines fibres permet d'avoir acces aux bases moleculaires de la diversite musculaire. Le promoteur musculaire du gene de l'aldolase a (pm) est specifiquement actif dans les fibres de type rapide/glycolytique des muscles du corps, alors que son expression reste faible dans les fibres oxydatives ou dans les muscles de la tete. Nous avons entrepris de dissequer les sequences regulatrices de pm in vivo, en souris transgenique, et par cette methode nous avons determine les sites de fixation a l'adn - et par la suite les facteurs de transcription - qui sont responsables du profil d'expression de pm. L'expression particuliere de pm resulte de la synergie d'action d'elements associes a des facteurs intrinseques a la fibre musculaire (peut-etre lies a l'origine des myoblastes qui la composent) et d'elements dont la fonction depend de facteurs extrinseques (contraction musculaire, innervation). A ces elements sont associes differents facteurs de transcription qui jouent des roles precis dans le controle de l'expression de pm. Parmi ces facteurs, nous avons identifie des facteurs de type nf-1, des recepteurs nucleaires (dont les recepteurs a l'acide retinoique rxr), ainsi qu'une nouvelle famille d'homeoproteines mef3/six. Les proteines six sont impliquees egalement dans la regulation de nombreux genes musculaires, dont le facteur de differenciation myogenine, et pourraient se reveler etre des acteurs majeurs de la myogenese.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 273 P.
  • Annexes : 592 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.