Caracterisation du recepteur de la prolactine (r-prl) chez la truite arc-en-ciel (oncorhynchus mykiss) et le tilapia (oreochromis niloticus) : clonage d'un adn complementaire codant pour le r-prl et expression in vivo du gene codant pour ce r-prl

par OLIVIER SANDRA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Patrick Prunet.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin de mieux comprendre les actions de la prolactine (prl) chez la truite arc-en-ciel, nous avons entrepris l'etude des recepteurs de la prl (trr-prl) chez cette espece. Un dosage radio-recepteur a l'aide de prl de truite purifiee n'a pas permis de mettre en evidence la liaison de cette prl dans les organes testes. La qualite du ligand ne semble pas en cause si l'on en juge par sa liaison specifique elevee sur le rein de tilapia. Afin de developper d'autres approches pour l'analyse des trr-prl, nous avons entrepris de cloner un adnc codant pour le trr-prl, par une strategie en deux etapes, la premiere consistant a obtenir l'adnc codant pour le r-prl du tilapia (tir-prl) et la seconde a isoler le trr-prl par criblage heterologue a l'aide de l'adnc codant pour le tir-prl. Nous avons utilise la prl-i de tilapia recombinante pour cribler une banque d'expression preparee a partir de rein de tilapia et tranfectee dans des cellules cos. Le clone isole (3 kb) code pour une proteine mature de 606 acides amines. Le domaine extracellulaire est depourvu de motif en double antenne et il contient deux paires de cysteines, des sites de glycosylations potentiels et le motif wsxws. Le domaine cytoplasmique est compose de 372 acides amines et possede une sequence de type boite 1 ainsi que plusieurs tyrosines. La structure generale du tir-prl est donc semblable a celle de la forme longue du r-prl de mammifere, bien que la comparaison des sequences primaires ne revele qu'un faible identite (37%). Un seul transcrit a ete detecte par northern-blot dans les differents organes testes, qui est un argument en faveur d'un tir-prl unique pour les deux prls de tilapia et suggere une regulation directe des fonctions de ces organes par la prl. Nous avons egalement precise la nature des cellules cibles des tiprls et etudie l'evolution du nombre de r-prl dans les organes osmoregulateurs au cours d'un transfert en eau saumatre. Le criblage d'une banque d'adnc d'intestin de truite avec une sonde d'adnc correspondant au domaine extracellulaire du tir-prl a permis d'isoler un clone codant pour une partie du domaine extracellulaire du r-prl de truite. L'analyse en northern-blot met en evidence la presence de ce trr-prl dans differents organes, suggerant que la prl est impliquee dans la regulation de plusieurs fonctions physiologiques chez la truite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 108 P.
  • Annexes : 293 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.