Etude clinique et neurobiologique d'une forme deficitaire - definie selon le concept de carpenter - de la maladie schizophrenique

par Jean-Marie Ribeyre

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Michel Petit.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au sein de la schizophrenie, ce sont les symptomes negatifs qui retiennent le plus l'attention des cliniciens et des chercheurs, ceci pour des raisons historiques tout d'abord puisque ce sont ce type de symptomes que des auteurs comme kraepelin ou bleuler consideraient comme fondamentaux ; il continue, par ailleurs, a regner une confusion lorsque l'on utilise la terminologie symptomes negatifs et des termes aussi differents que negatif, deficitaire, residuel, type ii ou kraepelinien demeurent a tort interchangeables. Ces symptomes negatifs ne repondent pas ou peu aux neuroleptiques classiques ; surtout ils sont susceptibles d'etre la consequence, non pas uniquement du processus schizophrenique en tant que tel (symptomes negatifs primaires), mais egalement de facteurs comme la depression, l'anxiete, l'akinesie induite par les neuroleptiques, la suspicion, etc. (symptomes negatifs secondaires) et peuvent, s'ils ne sont ainsi differencies, bouleverser l'interpretation des resultats de certaines etudes. C'est pour contourner ce probleme que carpenter et son equipe ont propose le concept de syndrome deficitaire de la schizophrenie qui specifie la presence, chez un patient schizophrene, de symptomes negatifs prononces, durables et primaires. Un instrument d'evaluation nomme schedule for the deficit syndrome (sds) a ete concu pour faire le diagnostic de ce syndrome ; nous en avons realise la version francaise validee. Les resultats des etudes conduites a partir de l'utilisation de cet instrument, differenciant les groupes deficitaire et non deficitaire parmi des patients schizophrenes, fournissent une base solide pour postuler que cette forme deficitaire de la schizophrenie constitue une maladie distincte avec une etiologie, des symptomes, une evolution et des correlations neurobiologiques differents de ceux trouves chez les patients presentant la forme non deficitaire. Nous avons, en particulier, etudie 2 parametres biochimiques dans le compartiment plasmatique (acide homovanillique ; hva et 3-methoxy-4-hydroxy-phenylglycol ; mhpg) pour approcher les caracteristiques des systemes de neurotransmission dopaminergique et noradrenergique de chacune de ces formes de schizophrenie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 P.
  • Annexes : 187 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1997 529
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.