Sur des problemes d'effectivite en geometrie diophantienne

par GAEL REMOND

Thèse de doctorat en Mathématique

Sous la direction de Patrice Philippon.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these est motivee par le probleme dit de mordell effectif. Mordell a formule en 1922 sa conjecture qui affirme qu'une courbe (projective, lisse) de genre au moins deux sur un corps de nombres n'a qu'un nombre fini de points rationnels. Cet enonce a ete prouve en 1983 par g. Faltings. L'effectivite souhaitee serait une borne pour la hauteur des points. Ce travail montre comment deduire un tel enonce d'une version effective de la conjecture de shafarevitch. Ceci utilise la construction de kodaira et les hauteurs theta de bost-david. On developpe aussi une theorie de l'elimination des ideaux multihomogenes et, par suite, des hauteurs de varietes multiprojectives.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (84 p.)
  • Annexes : Bibliogr., p. 83-84, 48 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1997 526
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 05008
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.