Isolement et identification de nouveaux epitopes exprimes en surface de l'hepatocyte infecte par des plasmodies : modele de la souris balb/c infectee par plasmodium yoelii

par PASCAL PETOUR

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Dominique Mazier.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'hepatocyte au sein duquel se developpe plasmodium spp. Est la seule cible vis a vis de laquelle peuvent operer des cellules t cd8#+ et t cd4#+. Cela implique que ces cellules peuvent reconnaitre des peptides derives de proteines parasitaires presentes en surface de l'hepatocyte parasite en association avec les molecules du complexe majeur d'histocompatibilite (cmh). Jusqu'a present, les epitopes des stades hepatiques ont ete mis en evidence a partir de proteines connues. Il nous a semble interessant d'essayer d'identifier de nouveaux epitopes associes aux molecules du cmh-i exprimes au niveau de l'hepatocyte parasite. La recolte de quantite suffisante de molecules du cmh-i au niveau de membranes plasmiques de foies infectes s'est soldee par une modeste moisson de fractions contenant potentiellement des peptides d'origine parasitaire. Une sequence peptidique nous a conduit a l'identification d'un peptide presentant des motifs d'ancrage de l'haplotype h-2k#d et derive de l'arn polymerase ii de plasmodium yoelii. Ce peptide est capable d'induire des mecanismes de cytotoxicite dependant des cellules t cd8#+ diriges contre l'hepatocyte infecte in vitro. L'utilisation d'une methode de quantification du parasite nous a permis de confirmer in vivo les resultats obtenus in vitro, a savoir une diminution du nombre des schizontes intrahepatiques. Ces resultats suggerent qu'un peptide derive de cette proteine est exprime en surface de l'hepatocyte parasite. La sequence peptidique isolee, nous a egalement conduit a l'identification d'un transcrit partiel codant pour un fragment de proteine inconnue (xpy) specifique du parasite et exprime au niveau des stades erythrocytaire et hepatique. Cette proteine hypothetique pourrait appartenir a la superfamille des proteines riches en asparagines (arp). Le gene entier codant pour cette proteine devra etre caracterise, de meme que les potentialites de cette nouvelle proteine en tant que cible contre le stade hepatique de p. Yoelii.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 P.
  • Annexes : 341 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.