Regulation de l'expression du gene du cytochrome p450 aromatase dans les cellules testiculaires du rat

par JEROME LEVALLET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Serge Carreau.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La synthese des strogenes est catalysee par un complexe enzymatique constitue d'une reductase et d'un cytochrome specifique : le p450 aromatase (p450arom), produit du gene cyp 19. En utilisant quatre approches complementaires nous avons clarifie les sites d'expressions du gene cyp 19 dans le testicule du rat. Nous avons immunolocalise chez l'adulte, le p450arom dans les cellules de leydig ainsi que dans les cellules germinales. Par immunoblot, une proteine de 55 kda est visible dans le testicule entier et dans les cellules germinales. Le dosage de l'activite aromatase microsomiale confirme la presence d'un p450arom actif dans les spermatocytes pachytenes, les spermatides rondes et les spermatozoides. La distribution de cette activite est inversement proportionnelle a la quantite d'arn messager calculee par rt-pcr competitive ou le p450arom est predominant dans les spermatocytes pachytenes. Par rt-pcr quantitative, nous avons pu etudier, en fonction de l'age, l'expression du gene cyp 19 dans les cellules somatiques testiculaires. Le p450arom est preferentiellement exprime, in vitro, dans les cellules de sertoli du rat de 20 jours, puis l'expression sertolienne diminue au cours du developpement testiculaire. Chez le rat adulte l'expression leydigienne est alors predominante et comparable a celle observe chez l'immature. Par ailleurs, la rt-pcr a permis de mettre en evidence des evenements d'epissages alternatifs impliquant la partie 3' codante des pre-arnm du p450arom. Un transcrit correspond au masquage du site d'epissage de fin d'exon 9 et conduit au remplacement de l'exon 10 par une sequence intronique. Un second transcrit tronque, principalement exprime dans les cellules germinales est issu de l'utilisation d'un site cryptique d'epissage au sein de l'exon 9 en 5' de la region d'aromatisation. En conclusion, outre les cellules de leydig et de sertoli, une nouvelle source d'strogenes testiculaires a ete mise en evidence dans les cellules chez le rat.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 244 P.
  • Annexes : 405 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.